Production de luzerne : La Champagne-Ardenne soutient la luzerne pour l'alimentation humaine

La région Champagne-Ardenne, qui représente 80% de la production de luzerne, plante fourragère riche en protéines, a décidé de subventionner la diversification de cette filière vers l'alimentation humaine et l'industrie pharmaceutique.

La région a accordé 178.000 euros à trois programmes de recherche pour trouver de nouveaux débouchés à cette plante, grande soeur du trèfle à fleur mauve, utilisée depuis l'antiquité pour la nourriture hivernale du bétail.

Ce débouché traditionnel « est fortement consommateur d'énergie » car il faut faire sécher la luzerne et d'autres pays comme l'Espagne sont plus compétitifs pour faire du séchage naturel, a expliqué le président de la région Champagne-Ardenne, Jean-Paul Bachy. En outre, la luzerne a profité de subventions européennes amenées à disparaître, a-t-il souligné.

Les producteurs essaient de trouver d'autres applications en valorisant la luzerne sous forme liquide, après broyage. On peut notamment obtenir des jus riches en vitamines et protéines pour l'alimentation humaine et l'industrie pharmaceutique.

« Notre logique, à travers la bioraffinerie d'un certain nombre de plantes, est de générer des activités industrielles multiples qui offrent aux producteurs des débouchés plus larges », explique M. Bachy. La transformation de la luzerne représente près de mille emplois directs et indirects dans la région, en plus des quelque centaines d'exploitations agricoles qui la cultivent.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires