Production mondiale de vin : La France va perdre sa première place d'ici 2015

SC

L'Espagne va, d'ici 2015, détrôner la France et devenir le premier producteur mondial de vin, du fait d'une érosion de la compétitivité des vins français, estime une étude du Credoc réalisée pour les Vignerons indépendants.

La production française passerait de 52,8 millions d'hectolitres sur la période 2000-2004 à 43,9 Mhl en 2015, indique le Credoc. Les vins français sont pénalisés par la diminution des volumes consommés, surtout pour les rouges (les blancs et les rosés restant stables), estimée à 2,6% par an entre 2000 et 2008 et 1,1% entre 2008 et 2015.

Cette baisse est liée, en France, à la montée des préoccupations de santé, à une consommation plus occasionnelle des jeunes et des ouvriers, et à la concurrence des boissons non alcoolisées lors des repas.

Concernant les exportations, les vignerons français vont pâtir d'une perte de parts de marché sur les marchés traditionnels (Europe de l'Ouest) et émergents (Royaume-Uni, États-unis, Chine et Japon), au profit d'autres pays producteurs plus agressifs commercialement. Sur les 12 principaux marchés étrangers (81% des ventes françaises), les exportations en volume baisseraient de 1,1% en moyenne par an entre 2005 et 2015.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier