Produits alimentaires : Les prix restent élevés dans les pays en développement

SC

Les prix des produits alimentaires dans les pays en développement restent élevés malgré une baisse des prix internationaux et des récoltes globalement satisfaisantes, avertit la FAO dans son dernier rapport intitulé «Perspectives de récoltes et situation alimentaire».

Dans plusieurs pays, les prix sont passés au-delà des niveaux déjà élevés de l'année dernière ou se maintiennent encore à des niveaux record, faisant traverser de rudes épreuves à des millions de personnes, ajoute l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Les prix du sorgho trois fois plus élevés qu'il y a 2 ans

En Afrique subsaharienne, 80 à 90% des prix céréaliers inspectés par la FAO dans 27 pays restent 25% plus élevés que ceux pratiqués avant la flambée des prix alimentaires d'il y a deux ans. En Afrique orientale, au Soudan, les prix du sorgho au mois de juin étaient trois fois plus élevés qu'il y a deux ans. En Ouganda, au Kenya et en Éthiopie, les prix du maïs ont doublé dans le même temps.

Selon le rapport, la fermeté des prix s'explique différemment selon les pays : récoltes moins abondantes, importations plus importantes, troubles civils, demande accrue provenant des pays voisins, dévaluations des monnaies nationales, changements dans les politiques alimentaire et commerciale…


30 pays toujours en crise

Les perspectives de récolte au niveau mondial sont pourtant satisfaisantes. La production céréalière 2009 devrait atteindre, selon les prévisions, 2 milliards 208 millions de tonnes, soit 3,4% de moins que l'année précédente mais elle conserverait la deuxième place au classement général absolu des bonnes récoltes..

Malgré cela, une trentaine de pays sont toujours en crise et nécessitent une aide d'urgence. Un nouveau Sommet mondial de l'alimentation se tiendra au siège de la FAO, à Rome, du 16 au 18 novembre 2009 en vue de dégager un consensus sur l'éradication de la faim, l'amélioration de la gouvernance du système agricole international et sur des politiques visant à garantir la sécurité alimentaire mondiale.

Source FAO

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier