Recyclage des déchets : L'agriculture vertueuse

Carole de Boyer d'Eguilles

Recyclage des déchets : L'agriculture vertueuse

Si le Grenelle de l'environnement a remis la question des déchets – gestion, collecte et valorisation – à l'ordre du jour, la profession agricole a, dès les années 1990, avec le programme interprofessionnel de collecte Pic Agri, commencé à sensibiliser les exploitants à la protection de l'Homme et de l'environnement en s'emparant de la question de la collecte des produits phytosanitaires non utilisables (PPNU) mais aussi en faisant des campagnes de sensibilisation sur l'utilisation et les manipulations de ces produits. Une première initiative pour gérer de manière environnementale des déchets qui ne l'étaient alors pas. Aujourd'hui, l'association Pic Agri, initiée par les Jeunes Agriculteurs et l'Union des industries de la protection des plantes (UIPP), a disparu et a laissé place à un éco-organisme, Adivalor. Créé en 2001 par un pool d'entreprises à l'initiative des industriels de la protection des plantes avec la coopération active des distributeurs, des coopératives, des négociants et des agriculteurs, Adivalor gère la fin de vie des produits mis en marché. Cet éco-organisme assure l'organisation et la gestion de la collecte et de la valorisation des déchets d'agrofournitures c'est-à-dire les emballages de produits phytosanitaires (EVPP), des produits phytosanitaires non utilisables (PPNU), des big bags de semences, d'engrais et des films plastiques agricoles. Une collecte que les exploitants paient lors de leurs achats par le biais d'une écocontribution incluse dans le prix du produit.

Repères

- «Toute personne qui produit ou détient des déchets (…) en est responsable et est tenue d'en assurer ou d'en faire assurer l'élimination» dans des conditions respectueuses de l'environnement. (art. L. 541-2 du Code de l'environnement)

- «Toute personne qui produit ou détient des déchets dans des conditions de nature à produire des effets nocifs sur le sol, la flore et la faune, à dégrader les sites ou les paysages, à polluer l'air ou les eaux, à engendrer des bruits et des odeurs et, d'une façon générale, à porter atteinte à la santé de l'homme et à l'environnement, est tenue d'en assurer ou d'en faire assurer l'élimination conformément aux dispositions du présent chapitre, dans des conditions propres à éviter lesdits effets. L'élimination des déchets comporte les opérations de collecte, transport, stockage, tri et traitement nécessaires à la récupération des éléments et matériaux réutilisables ou de l'énergie, ainsi qu'au dépôt ou au rejet dans le milieu naturel de tous autres produits dans des conditions propres à éviter les nuisances mentionnées à l'alinéa précédent.» (art. L. 542-2)

- «Au cas où des déchets sont abandonnés, déposés ou traités contrairement aux prescriptions (…)», les autorités peuvent «assurer d'office l'élimination des dits déchets aux frais du responsable.» (art. L. 541-3)

Le recyclage permet d'économiser des matières premières et de l'énergie

Le recyclage permet d'économiser des matières premières et de l'énergie

 

Source Ja Mag

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires