Réforme de la PAC : Dacian Ciolos veut concilier économie, environnement et social

Le commissaire européen à l'Agriculture Dacian Ciolos a promis de concevoir des aides qui prennent en compte les aspects économiques, environnementaux et sociaux de l'agriculture européenne à la faveur de la réforme de la Politique agricole commune (PAC).

Dacian Ciolos a clôturé une conférence de deux jours au cours de laquelle agriculteurs, ONG, gouvernements et entreprises ont contribué au débat sur la réforme de la PAC. La nouvelle PAC devra promouvoir une « agriculture compétitive », mais aussi « toujours plus durable », tout en ancrant « les exploitations et l'emploi sur leur territoire, y compris là où il est plus difficile d'exercer le métier d'agriculteur », a souligné M. Ciolos en tirant les conclusions du débat.

Sans entrer dans le détail des mesures sur lesquels il va plancher, le commissaire européen a estimé qu'il fallait « garder les deux piliers » de la PAC, d'une part les aides directes aux agriculteurs « pour des résultats quantifiables et visibles annuellement », et d'autre part les aides aux filières et aux territoires, sur une base pluriannuelle.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier