Réforme de la PAC : La France estime avoir le soutien de 20 États européens sur 27

La France estime avoir rassemblé une vingtaine d'États européens sur 27 sur une déclaration conjointe franco-allemande qui prône le maintien d'un Politique agricole commune forte.

«La position commune franco-allemande rassemble plus de 20 États sur 27», a annoncé le ministre français de l'Agriculture, Bruno Le Maire, en marge d'une réunion informelle avec ses homologues européens, à La Hulpe, dans les environs de Bruxelles.

«C'est une position équilibrée», s'est-il justifié, soulignant qu'elle défend le maintien des aides directes aux exploitants, la nécessité de filets de sécurité et d'instruments de régulation du marché pour compenser les variations de cours sur les marchés des matières premières.

«Une position très conservatrice» selon les Polonais

En marge de la réunion de La Hulpe, son homologue polonais Marek Sawicki a toutefois estimé que la position commune franco-allemande était « une tentative peu réussie d'exercer des pressions sur d'autres États », et qu'elle était « une position très conservatrice, qui défend les intérêts des agriculteurs français et allemands mais pas ceux des autres pays ».

« Il n'y aura pas de révolution de la PAC et une révolution de la PAC n'est pas souhaitable », a rétorqué Bruno Le Maire, jugeant qu'en dehors de la question de la répartition des aides directes, « la Pologne partage la philosophie » du projet franco-allemand.

Bruxelles entend présenter les grandes lignes de sa proposition de réforme le 17 novembre, afin de proposer des mesures concrètes en juillet 2011.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires