Réforme de la PAC : un accord complet d'ici fin septembre

Réforme de la PAC : un accord complet d'ici fin septembre

Le Commissaire européen à l'Agriculture, Dacian Ciolos, a mis en garde mardi États-membres et Parlement européen contre tout retard dans le bouclage final de la réforme de la PAC,appelant à un accord complet d'ici fin septembre.

Les "quatre ou cinq points" de la réforme restant à clarifier après l'accord politique conclu en juin entre les trois institutions européennes "doivent l'être d'ici fin septembre", a insisté M. Ciolos dans une conférence de presse retransmise de Vilnius (Lituanie) à l'issue d'un conseil informel des ministres européens de l'Agriculture.  "Sinon, nous risquons de mettre en danger les capacités légales à assurer les paiements pour les agriculteurs", a-t-il mis en garde. Il s'est toutefois affirmé "plutôt confiant" dans la capacité des institutions européennes à trouver un accord à temps.

 La présidence lituanienne de l'UE "espère un compromis d'ici un ou deux mois maximum", a pour sa part relevé le ministre lituanien de l'agriculture, Vigilijus Jukna. Sans remettre en cause le délicat compromis de juin sur la réforme de la politique agricole commune, le Parlement milite pour une plus grande dégressivité des aides aux grandes exploitations que celle concédée par les Etats-membres, qui ont rejeté toute idée de plafonnement de ces financements sous l'impulsion notamment de l'Allemagne et du Royaume-uni.

Pour ne pas vider de son contenu une réforme visant à promouvoir une agriculture plus durable, les députés européens veulent aussi limiter la possibilité pour les Etats de transférer des fonds destinés au développement rural en faveur des paiements directs aux exploitants.  Le Parlement est déterminé à exercer ses prérogatives de co-décision face aux États, mais "fera preuve du maximum de flexibilité", a de son côté affirmé le président de sa commission agriculture, le socialiste italien Paolo de Castro. 

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier