Saint-Étienne : La Confédération paysanne bloque les trams et déverse du lait

Les producteurs de lait affiliés à la Confédération paysanne durcissent le mouvement à Saint-Étienne et dénoncent le projet de contractualisation, évoqué par le Gouvernement.

Une quarantaine de militants, qui protestent contre la baisse du prix du lait, ont détourné un camion de la société Sodiaal et ont bloqué, lundi après-midi, le trafic des trams à Saint-Étienne. Ils ont déversé la citerne de lait sur la chaussée et devant la préfecture de la Loire. Les manifestants exigent la venue du président de la coopérative Sodiaal, Gérard Budin, également président de la FNCL (Fédération nationale des coopératives laitières).

Ils dénoncent le projet de «contractualisation», visant à garantir au producteur un prix du lait sur le long terme en l'affiliant à une coopérative et qui selon eux reviendra à «éliminer de nombreux paysans, à faire baisser encore plus le prix du lait et à les ligoter avec l'entreprise qui les collecte». «L'interprofession laitière et le ministre de l'Agriculture préparent, sous le vocable de la contractualisation, la libéralisation à marche forcée du marché du lait», affirme la Confédération paysanne dans un communiqué.

Après avoir occupé les laiteries Lactalis et Sodiaal dans la Loire, en début de semaine dernière, le syndicat agricole a installé depuis mercredi à Saint-Étienne une ferme provisoire avec des vaches entre la mairie et la préfecture, pour interpeler les pouvoirs publics et politiques.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires