Salon aux Champs : retour sur la dernière édition

Rozenn Le Guellec

Réunion bilan du dernier Salon aux Champs

Le comité d’organisation du Salon aux Champs s’est réuni le vendredi 4 décembre dernier à Fontenay (72) pour faire le bilan du salon 2015. Les responsables des cuma, chevilles ouvrières du salon, étaient nombreux au rendez-vous.

Réunion de bilan pour le Salon aux Champs 2015

Bien entendu les conditions météo ont tenu une part importante dans les différents retours de cet événement, car la pluie a fortement perturbé l’installation et la réalisation de cette exposition en plein air. Les responsables estiment aussi que les agriculteurs Sarthois ont su se mobiliser et montrer toute la solidarité dont ils étaient capables.  Michel Le Roch, président du salon, a salué cette capacité extraordinaire de prises d’initiatives, chacun a fait ce qu’il devait faire sans qu’il y ait eu besoin de plan préétabli.
 
 Sur le salon lui-même, le bilan fait ressortir une très bonne organisation, les collections fourragères très belles (grâce à l’irrigation car l’été 2015 a été sec !), et les très nombreuses démonstrations étaient au rendez-vous. Par rapport aux salons précédents, un effort de pédagogie a été fait avec des démonstrations de tracteurs particulièrement convaincantes, avec l’appui d’un grand écran. La forte présence d’exposants dans le domaine de la méthanisation a également été remarquée.
 
 Présent au bilan, JL. Landrein,  président de la Chambre d’agriculture de la Sarthe, a souligné la qualité de l’organisation, et de la relation de travail avec le réseau cuma. Il a aussi dit sa satisfaction de l’organisation de la restauration confiée à l’association « Bienvenue à la Ferme » constituée pour l’occasion.
 Stéphane Gérard, président FNcuma, après avoir salué la remarquable capacité d’organisation des cuma, a dit sa fierté pour la qualité des débats organisés par la FNcuma dans le cadre de l’Université aux Champs.
 
 Jean-Luc Marteau et Fabien Touchard, agriculteurs et élus municipaux à Fontenay sur Vègre ont souligné la mobilisation locale, ils estiment que cet événement a permis aux agriculteurs du secteur de mieux se connaitre ce qui permettra d’être moins individualiste : de belles perspectives pour les cuma et plus généralement pour l’action collective.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier