Salon de l'agriculture : François Fillon juge nécessaire de « soutenir » le secteur

Deux jours après la visite au pas de charge de Nicolas Sarkozy, le Premier ministre François Fillon a arpenté les allées du salon de l'agriculture pendant plus de deux heures et demie, jugeant « nécessaire » de « soutenir l'agriculture française ».

Accompagné du ministre de l'Agriculture Michel Barnier, M. Fillon s'est dit « toujours impressionné par l'efficacité économique de l'agriculture française et la passion que les hommes y mettent », assurant qu'il venait au salon avec « toujours autant de passion ».

Saluant à son arrivée une vache vosgienne et goûtant livarot et boeuf normand, le chef de gouvernement s'est de bonne grâce pris au jeu des dégustations et des photos tout au long de sa visite, régulièrement applaudi par des sympathisants organisés.

Près d'un chalet en bois, après un morceau de Beaufort, il a déclaré : « ce qui est nécessaire aujourd'hui, c'est de soutenir l'agriculture française », y voyant « une grande richesse économique » et un « élément d'identité très fort ». Rappelant la « baisse de revenus importante » des agriculteurs en 2008, M. Fillon a jugé « naturel que les pouvoirs publics viennent les soutenir ». « Même s'il y a beaucoup de paroles et pas trop de gestes, sa présence montre qu'on ne se fiche pas de nous », a estimé Alexandre Duval, jeune agriculteur du Gers.

Après plus de deux heures trente dans les allées où l'ancien élu de la Sarthe a notamment grignoté des rillettes du Mans avec un ballon de blanc sec, remerciant les producteurs de cet « air du pays », M. Fillon a déjeuné sur place.

Comme M. Sarkozy, il ne s'est pas rendu aux stands de la Guadeloupe et de l'Outremer. « Cela fait longtemps que la visite est prévue et il n'a jamais été question d'aller sur le hall des provinces de France », a-t-on dit dans son entourage.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires