Sècheresse : Cellule de crise à la Chambre d'Agriculture

La situation de sècheresse que connaît la Charente actuellement est préoccupante : le niveau de pluie cet hiver a été bas et il ne pleut toujours pas en quantité suffisante.

Pour les céréaliers, les céréales à paille (orge et blé) commencent à souffrir sur les terres les plus légères et les rendements pourraient être fortement altérés. En maïs, les semis se sont faits dans de bonnes conditions mais les perspectives d'irrigation cet été sont inquiétantes.

L'élevage a déjà été victime de la sècheresse à l'automne de l'an dernier et les stocks fourragers sont épuisés. Point positif, la mise à l'herbe est précoce, mais il n'y a pas de repousse derrière les animaux. Les fourrages conservés, prévus pour juillet/août, vont être entamés dès mi-mai. La situation est d'autant plus tendue pour les éleveurs que le coût élevé des aliments rend toute substitution impossible. Toutes ces conditions réunies rappellent la sècheresse de 1976.

La Chambre d'Agriculture demande aux éleveurs de prendre contact avec les céréaliers pour leur fourniture de paille ou de se rapprocher de l'antenne de la Chambre d'Agriculture la plus proche. Par ailleurs, le groupe de travail professionnel entre éleveurs et céréaliers mis en place à la Chambre d'Agriculture se réunit à nouveau dans quelques jours pour étudier des solutions de solidarité. La cellule de crise est activée et la situation suivie au quotidien.

Demande de dérogation de fauchage et d'utilisation des jachères

Le président de la Chambre d'Agriculture a adressé au Préfet de la Charente ce mardi un courrier demandant une dérogation pour le fauchage et l'utilisation des jachères. « Cette dérogation permettra de fournir une partie du fourrage nécessaire à l'alimentation des cheptels, si celle-ci est obtenue dans les meilleurs délais. En effet, l'éventualité de l'obtention d'une dérogation tardive, juillet par exemple, serait inutile car le fourrage devenu trop sec aura perdu toutes les qualités nécessaires à l'alimentation du bétail. »

Agriculteurs, vous disposez de fourrage (paille, foin, luzerne, etc.) à vendre aux éleveurs ? Vous avez besoin de fourrage ?

Prenez contact avec les conseillers référents « sécheresse » de votre secteur :

Nord Charente : Catherine CHARON - 05 45 31 05 41
catherine.charon@charente.chambagri.fr

Sud Charente : Anne-Laure VEYSSET - 05 45 98 11 80
anne-laure.veysset@charente.chambagri.fr

Charente Limousine : Sylvie ENEE – 05 45 84 09 28
sylvie.enee@charente.chambagri.fr

Angoulême : Damien CHARON – 05 45 24 49 09
damien.charon@charente.chambagri.fr

Toute l'actualité sur l'évolution de la crise, vos contacts et les informations nécessaires sont disponibles sur le site internet de la Chambre d'Agriculture www.charente.chambagri.fr

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier