SIA 2009 : trophée national des lycées : L'ITEP de Grèzes sur le podium !

Alexandre CAYRAC

SIA 2009 : trophée national des lycées : L'ITEP de Grèzes sur le podium !

Cinq élèves en formation agricole à l'ITEP de Grèzes ont terminé deuxième du trophée des lycées au Salon de l'Agriculture. Une très belle performance qui met l'établissement spécialisé aveyronnais au même niveau que ses homologues généralistes.

Pour sa sixième participation au trophée national des lycées, l'ITEP de Grèzes a frappé un grand coup. Anthony, Philippe, Valentin, Nicolas et Jean-Mathieu, élèves en deuxième année de CAP agriculture, ont en effet largement rivalisé avec les élèves de BAC Pro, BTS ou Ecole d'ingénieur pour finalement prendre la deuxième place du concours.vAprès les sélections départementales et régionales, la «grande finale» qui se déroulait sur 5 jours à Paris, en plein coeur du Salon de la Porte de Versailles, opposait cette année 31 établissements, quasiment le double des années précédentes !
Les élèves de Grèzes ont ainsi concourru avec deux vaches Simmental de l'élevage de l'établissement, lors des trois épreuves du trophée : tenue et présentation de la stalle des animaux, préparation et clippage, défilé sur le ring et présentation de l'établissement. Evalués par un jury intransigeant et des techniciens de race, les élèves de Grèzes ont fait très bonne figure.

Une très forte implication

«Les dernières années, nous finissions dans les 10 derniers» explique Serge Grasset, le responsable de l'exploitation laitière de l'ITEP (photo). Comment alors expliquer ce bon résultat ? «Les élèves ont sûrement fait la différence sur leur travail au salon» analyse Serge Grasset. Debouts aux aurores, présents sur le salon dès 6 h du matin, les cinq garçons ont en effet fait preuve de beaucoup d'abnégation. «La traite, la décoration et le nettoyage des animaux étaient terminés dès 7h30 alors que le salon n'ouvre qu'à 9h» souligne leur accompagnateur. Une très forte implication, qui leur a ainsi permis de se dépasser.
«On ne s'y attendait pas» avoue Serge Grasset, qui se dit «fier» de ses élèves et d'une récompense qui «vient courronner le travail mis en place depuis des années». «C'est aussi une preuve pour les élèves que malgré leurs difficultés, ils peuvent sans problème être au même niveau que des jeunes d'établissements classiques» ajoute-t-il. Ces cinq garçons devraient d'ailleurs continuer à se former dans le domaine agricole : une autre bonne nouvelle.

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier