Sommet du G8 : La France aidera l'Afrique malgré la crise

Nicolas Sarkozy a assuré que la France tiendrait ses engagements d'aide à l'Afrique malgré la crise et a ajouté qu'elle verserait 1,5 milliard d'euros d'ici 2011 pour garantir la sécurité alimentaire dans les pays pauvres.

« La France tiendra ses engagements malgré la crise » sur l'aide à l'Afrique, a-t-il déclaré devant la presse à L'Aquila, où se tient le sommet du G8. Globalement, selon le président, la France est « le deuxième contributeur du G8 » en matière d'aide au développement« . Cette aide atteint, en 2009, 0,44% du PIB français, contre 0,38% en 2008 ».

Nicolas Sarkozy a par ailleurs indiqué que la France consacrerait 1,5 milliard d'euros pour garantir la sécurité alimentaire dans les pays pauvres « sur trois ans, 2009, 2010, 2011 ». Cette enveloppe fait partie de l'initiative contre la faim dans le monde d'un montant de 10 à 15 milliards de dollars que devraient promettre vendredi le G8 et un certain nombre d'autres pays invités au sommet.

Selon «One», la France n'a pas respecté ses engagements


Pourtant, selon l'ONG «One» dirigée par les chanteurs de rock Bono et Bob Geldof, la France tout comme l'Italie n'ont pas respecté leurs engagements en matière d'aide au développement pris lors du sommet du G8 de Gleneagles en 2005. Le Canada et le Japon auraient, par contre, versé plus que promis, tandis que la Grande-Bretagne, l'Allemagne et les États-unis ont progressé.
En 2005, les huit pays les plus industrialisés (G8) s'étaient mis d'accord pour apporter d'ici à 2010 quelque 50 milliards de dollars d'aide à l'Afrique. A un an de l'échéance, il manque encore 23 milliards de dollars, assurent plusieurs de ces organisations.

Mercredi, les dirigeants du G8 se sont engagés dans une déclaration commune à respecter leurs promesses d'augmenter l'aide publique au développement en faveur de l'Afrique.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier