Sondage Pleinchamp : Plus de 60% des internautes insatisfaits des décisions PAC

S C

Sondage Pleinchamp : Plus de 60% des internautes insatisfaits des décisions PAC

Le sondage mis en ligne sur notre site montre une insatisfaction globale des internautes* suite aux décisions de répartition des aides PAC en France. Les contours de la future Politique agricole commune annoncés par François Hollande ne font pas l'unanimité !

63% des internautes ayant répondu à notre enquête (414 personnes) jugent en effet mauvaises (31%) ou très mauvaises (32%), les décisions prises par François Hollande concernant la répartition nationale des aides PAC. Ils ne sont que 20% à juger ces décisions « satisfaisantes » et 12% « très satisfaisantes ».

Rappelons qu’à l’occasion du Sommet de l’élevage, François Hollande avait décidé que "près d'un milliard d'euros seraient réorientés chaque année" vers l'élevage. Il a ainsi annoncé que la totalité des  « aides couplées » (10 à 15% du budget du 1er pilier) irait en priorité au profit des productions animales.

Le Gouvernement a également décidé une revalorisation du soutien à l’agriculture des zones défavorisées, un coup de pouce à l’installation des jeunes et la mise en en place d’un plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations.

Des annonces qui n’avaient toutefois pas fait l’unanimité parmi les syndicats et les organisations professionnelles.

Comment jugez-vous les décisions prises par la France pour la répartition des aides PAC 2015-2020 ?

sondage

/

Lire aussi :

Le détail des mesures PAC 2014-2020

Décisions PAC : les syndicats divisés

* N.B. : Les résultats d'un sondage en ligne ne sont qu'indicatifs et ne sont en aucun cas représentatifs de l'opinion de l'ensemble des exploitations agricoles françaises.  

Sur le même sujet

Commentaires 3

AVI51

Il est incroyable de lire que cette réforme est bonne pour les éleveurs en piquant des aides aux riches céréaliers pour les donner aux petits éleveurs. La vérité est que les éleveurs qui ont compensé une faible surface par une production laitière ou d'engraissement de taurillons vont être les plus pénalisés!!!
Mais il est politiquement incorrect de l'écrire puisque ces cas nombreux sont rarement cités. Dans la majorité des déçus, ils figurent aux 1ères loges, et quand la FNSEA le fait remarquer, on l'accuse de défendre les céréaliers : cherchez l'erreur!!!

geo

Il est toujours délicat d’interpréter de tels sondages.Quel est l'OTEX des exploitants qui ont répondu? De manière générale, cette PAC aura tendance à satisfaire les éleveurs contrairement aux céréaliers qui eux seront déçus.
Un seul critère déterminera si on est satisfait ou pas de la réforme: le montant d'aides en 2019 comparé au montant d'aides de 2013. Pour les agriculteurs, la PAC reste un outil qui se résume uniquement à une histoire de sous.

DLH

JE PENSES QUE LES 63% d'internautes insatisfaits sont les détenteurs de DPU surestimés et pour qui le partage équitable n'est pas facile , je pense aux grands céréaliers entre autres ! les petits éleveurs n'ont pas le temps de répondre aux sondages!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier