Stoppons le gaspillage des terres agricoles !

Candice Barbo

Ce sont au total près de 15 structures de paille qui ont vu le jour en Loire-Atlantique, comme ici à Saint-Gildas des bois, portant le slogan de cette semaine du foncier.
Ce sont au total près de 15 structures de paille qui ont vu le jour en Loire-Atlantique, comme ici à Saint-Gildas des bois, portant le slogan de cette semaine du foncier.

La semaine Nationale du foncier a lieu du 5 au 9 novembre : pour la troisième année consécutive, Jeunes Agriculteurs organise la semaine nationale de la préservation du foncier agricole.

Dans toute la France, les JA ont mis en place des initiatives départementales pour sensibiliser à la raréfaction de l’outil de travail des agriculteurs. En Loire-Atlantique, c’est avec un message fort que JA et la FNSEA 44 se sont mobilisés.
Initiée par JA, la semaine du foncier a mis la problématique du foncier au cœur de tous les débats durant ces derniers jours. Activement mobilisés pour cette cause particulièrement problématique dans le département, c’est tout naturellement que les Jeunes Agriculteurs de Loire-Atlantique ont agi, depuis lundi dernier, pour faire entendre leurs revendications. Jeudi  8 novembre, ils étaient réunis à Bouvron, pour la conférence de presse organisée à l’occasion de cette semaine d’action, à laquelle ont assisté notament Mickaël Mary, responsable foncier JA 44, Pascal Boerlen, responsable foncier à la FNSEA 44 et François Guyot, président JA 44.

Une préoccupation pour les jeunes

La question du foncier agricole est préoccupante pour notre agriculture. Elle l’est encore plus pour la future génération de jeunes agriculteurs qui risque de ne plus y avoir accès si l’artificialisation des terres agricoles n’est pas rapidement stoppée. Confrontée aux conflits d’utilisation (surfaces consacrées aux loisirs, aux commerces ou aux besoins résidentiels), la terre devient un bien rare et précieux pour les agriculteurs. Accéder à ce bien est de plus en plus difficile et complexe pour les jeunes alors qu’il s’agit de leur principal outil de travail.

Une prise de conscience nécessaire

Petit à petit, une prise de conscience émerge autant au niveau de la société civile que des acteurs politiques. En Loire-Atlantique, de nombreuses initiatives mises en place par JA et la FNSEA ont abouti la création d’outils, de groupes de travail, et de dialogues avec les collectivités locales notamment. Cependant, la prise de conscience n’est pas encore suivie de remises en cause suffisantes pour engendrer de véritables avancées en la matière. Alors, afin de continuer à sensibiliser les élus et le grand public, JA 44 et la FNSEA 44 ont choisi cette année de construire des blocs de pailles aux abords des routes et des centres urbains, portant tous un message commun : « Stoppons le gaspillage des terres agricoles ». La raréfaction des terres agricoles ne s’arrêtera pas si les décideurs politiques ne mettent pas en œuvre de véritables mesures pour freiner la perte de foncier.

JA 44 mobilisé pour le foncier

Ce sont au total près de 15 structures de paille qui ont vu le jour depuis lundi dernier sur l’ensemble du territoire, portant le slogan de cette semaine du foncier : « Stoppons le gaspillage des terres agricoles ». De Rougé à Pornic, en passant par Donges, ou Nort-sur-Erdre, le message a envahi les bords de routes.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires