Syndicalisme : Les blocages des salaisons continuent

SC

Les éleveurs de porc français se sont mobilisés à l'appel de la Fédération nationale porcine (FNP) le lundi 22 novembre et ont bloqué cinq sites de charcuterie-salaison sur le territoire.

« L'objectif était de mettre la pression sur ces industriels du maillon transformation qui s'opposent à la mention d'origine des produits, en vue des discussions qui se tiendront à ce sujet lors de la réunion de l'interprofession le jeudi 25 novembre » explique la FNP (branche porcine de la Fnsea) dans un communiqué.

Une centaine d'éleveurs de porc ont notamment bloqué lundi les accès de trois entreprises de salaison, dans l'Ouest, pour réclamer l'apposition, sur les produits commercialisés, de la mention Viande de Porc Française (VPF).

Ces actions coup de poing se poursuivent ce mercredi 24 novembre par la mobilisation des éleveurs de porcs des régions Auvergne, Limousin et
Rhône-Alpes.

Plusieurs dizaines d'éleveurs de porcs, venus de Rhône-Alpes et d'Auvergne, filtraient mercredi matin les entrées d'une salaison Aoste à Maclas (Loire), pour protester contre les importations massives des industriels français, notamment en provenance d'Allemagne.


Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires