Un mois d’octobre doux et très humide

Un mois d’octobre doux et très humide

La température moyenne du mois d’octobre atteint 14,4°C et les précipitations, excédentaires dans l’ensemble des régions à l’exception du Centre-Est, ont été particulièrement fortes dans certaines régions.

Le mois d’octobre est resté doux dans tout le pays, et enregistre au final une moyenne de 14,4°C, annonce les services statistiques du ministère de l’Agriculture (Agreste). Les dix premiers jours du mois ont été particulièrement chauds, avec des écarts à la moyenne s’échelonnant de 2,2 °C dans le Nord à 3,9 °C (par rapport à la moyenne) dans le Centre-Est. Sur l’ensemble du mois, les températures sont partout conformes ou supérieures aux normales de saison.

Une douceur accompagnée de pluies excédentaires qui font suite à un mois de septembre peu arrosé. Elles sont supérieures aux normales dans le Nord, l’Ouest (à l’exception du Finistère et des Côtesd’Armor), la Corse ainsi que les départements pyrénéens et le Var, une partie du Tarn et de l’Aude.

Durant les derniers jours du mois, les pluies se sont avérées particulièrement fortes dans le Var où elles ont localement provoqué des inondations à l’instar de juin 2010. A l’inverse, les Monts Lyonnais, le Vivarais, les Hautes-Alpes, l’Auvergne, le nord de Midi-Pyrénées et le littoral languedocien ont connu un mois d’octobre plutôt sec. Les autres régions se rapprochent des normes de saison.

Les précipitations cumulées depuis le 1er septembre 2012 sont excédentaires dans l’Ouest, le Nord, la Corse et les Pyrénées. Elles accusent un déficit dans le Centre-Est et le Sud-Ouest, notamment dans une zone qui s’étend du Gers jusqu’à la Savoie et le Mercantour.

L’indice d’humidité des sols s’est amélioré par rapport au mois. Il est désormais supérieur aux valeurs normales dans l’Ouest, le Nord, le littoral méditerranéen et les Pyrénées.

température octo2012

Températures et précipitations du mois d’octobre

Source Agreste Conjoncture métérologie

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier