Un mois de mai froid et bien arrosé

Un mois de mai froid et bien arrosé
L’indice d’humidité des sols dépasse largement la référence.

Le mois de mai a été froid avec des températures en moyenne de deux degrés en-dessous de la normale de saison. Les précipitations sont excédentaires sur l’ensemble du pays et ont entraîné des crues et des inondations en Bourgogne et Champagne-Ardenne.

La température moyenne du mois de mai s’établit à 13,1°C, soit  2°C en dessous des normales saisonnières . Ila fait froid dans toutes les régions, notamment dans le Sud-Ouest qui enregistre un écart à la référence de -3°C en moyenne. La fraîcheur s’est accentuée de décade en décade : les températures, de - 0,6 °C sous la norme de saison durant les dix premiers jours, atteignent un écart de - 3,2 °C durant la dernière décade.

Les précipitations du mois de mai ont été excédentaires sur l’ensemble du territoire. Elles ont été particulièrement abondantes sur une grosse moitié Est du pays et dans le sud de l’Aquitaine et de Midi-Pyrénées. La Marne, l’Aube et la Seine ont ainsi connu des crues particulièrement importantes. La Bretagne,la Normandie, le Nord-Pas-de-Calais et le littoral du Languedoc-Roussillon enregistrent une pluviométrie plus proche des normales de saison.

Les précipitations cumulées depuis le 1er mars 2013 sont supérieures à la normale sur une large partie du territoire.Elles demeurent notamment largement excédentaires sur le pourtour méditerranéen. Déficitaires au mois d’avril sur la pointe nord du pays, elles y sont désormais proches de la référence.

 Au 1er mai, après les précipitations de ces deux derniers mois,l’indice d’humidité des sols est devenu largement supérieur à la normale sur la plus grande partie du pays. Seuls le littoral Nord-Ouest, de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais,l’Est de la Savoie et de la Haute-Savoie et le littoral languedocien sont proches de la norme.

Source Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier