Une ferme à Paris pour sensibiliser sur la PAC

MB avec AFP

Une ferme à Paris pour sensibiliser sur la PAC

La Confédération paysanne, avec d'autres organisations européennes, organise une ferme à Paris vendredi et samedi pour montrer au grand public à quoi sert la Politique agricole commune (PAC) et éviter la "PACastrophe".

Alors que la réforme de la Politique Agricole Commune sera prochainement validée par le trilogue au niveau communautaire, la France va entrer dans la phase de discussion pour son application. Or il est encore possible de faire en sorte que cette PAC soit une véritable réponse aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux auxquels font face les paysans. Ainsi afin de rendre les citoyens « PACtivistes » et interpeller notamment leurs députés européens sur le sujet, le syndicat agricole lance « Envie de paysans ». Après l’action à destination des éleveurs  « Sauvons l'élevage », celle-ci entend « essayer de faire prendre conscience aux citoyens que la PAC concerne tout le monde » avec des conséquences sur la santé, l'environnement, l'aménagement du territoire et pas seulement sur le revenu des agriculteurs, explique Laurent Pinatel, nouveau porte-parole de la Confédération paysanne. L’année de campagne « Envie de paysans » sera l’occasion de faire se rencontrer paysans et citoyens pour échanger, inventer ensemble une vraie relation entre producteurs et consommateurs et réclamer une politique agricole et alimentaire ambitieuse.

La Confédération paysanne plaide notamment pour « une convergence des aides la plus rapide possible », qui doit permettre un rééquilibrage du niveau d'aides entre les différents pays européens - sachant qu'il y a un écart aujourd'hui de 1 à 5 entre les Etats les mieux lotis et les nouveaux Etats membres. Elle plaide également pour « la surprime des 50 premiers hectares », proposition française qui vise à soutenir les élevages notamment, dont les surfaces sont plus modestes que les grandes cultures.

« Une ferme à Paris », organisé conjointement avec « Arc 2020 » (convention pour l'agriculture et le milieu rural) et Le Groupe PAC 2013, groupements d'ONG et de réseaux agricoles et alimentaires, sera donc me premier évènement de cette campagne et aura lieu vendredi 31 mai et samedi 1er juin place Stalingrad à Paris. On pourra y retrouver une ferme pédagogique, un marché paysan, ainsi que des conférences-débats. Et tout au long de l’été, des paysans ouvriront leurs exploitations afin de sensibiliser les citoyens aux pratiques paysannes toujours dans le cadre de « Envie de paysans ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.enviedepaysans.fr

Publié par MB avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier