Une opération toujours appréciée !

linda monnier

Des élèves de l’école primaire de Blain ont visité l’exploitation du Gaec des Rosiers, à Lusanger.
Des élèves de l’école primaire de Blain ont visité l’exploitation du Gaec des Rosiers, à Lusanger.

Depuis près de 15 ans, la FNSEA 44 a à cœur l’organisation de l’opérationde communication « Fermes ouvertes » auprès des élèves de CE2, CM1 et CM2 sur le département. Depuis le début d’année, les visites s’enchaînent dans les exploitations bénévoles du réseau de la FNSEA 44. Focus sur la visite de trois classes de l’école de Blain au Gaec des Rosiers chez Réjane, Nathalie et Frédéric Bossard, ce vendredi 6 avril.

Ce vendredi matin, deux cars arrivent sur l’exploitation du Gaec des Rosiers. À bord, une petite soixantaine d’enfants de 8 à 10 ans viennent découvrir les productions porcine et bovine au cours de la matinée. Réjane, Nathalie et Frédéric Bossard, les trois associés du Gaec, sont bien organisés pour gérer cette visite.
Les élèves sont répartis en deux groupes : l’un se dirige vers l’atelier des blondes d’Aquitaine, et l’autre vers l’atelier porcin.
Même si les bovins font partie du paysage des environs de Blain, les enfants pour la plupart voient de plus près les animaux et peuvent les toucher pour la première fois ! L’exploitation faisant principalement des saillies plutôt que des inséminations, le plus impressionnant pour les enfants comme pour les accompagnateurs a été le taureau Dan.
La seconde partie de la visite s’est déroulée dans l’atelier porcin. Une totale découverte pour tous les visiteurs. « Même si la viande de porc fait partie de l’alimentation courante, la production est très mal connue ! À nous, éleveurs de faire découvrir notre métier, la production et sa technicité », indique Frédéric Bossard. Beaucoup d’enfants mais aussi de parents ont été surpris d’apprendre que les cochons ne sortent pas à l’extérieur. « Nous sommes là pour produire de la viande. Il faut se retirer l’image d’Épinal des cochons dans l’enclos à l’extérieur ! »
Dans l’atelier de naissage, les enfants s’émerveillent devant les porcelets d’une semaine. Les questions fusent : « La truie fait combien de petits ? Les truies peuvent-elles comme les vaches avoir des mammites ? Les petits boivent à la même place ? Et pourquoi les cochons écoutent-ils de la musique ? Que mangent les cochons ? ». Malgré l’odeur plus forte, les enfants restent très intéressés tout au long de la visite, surpris de voir autant d’étapes dans l’engraissement des animaux !

Visite très instructive

Les élèves et enseignants repartent enchantés par cette visite très instructive. « Nous avions préparé cette visite en début de semaine avec la présentation
de l’agriculture en début de semaine. Chaque année, cette opération Fermes ouvertes nous présente plusieurs productions du département. Avec cette nouvelle visite, ça a été une véritable découverte de la production porcine. On était loin de s’imaginer qu’il y avait une telle technicité, un tel suivi des animaux et une rationalisation de l’alimentation des cochons. » Une dernière question d’un parent accompagnateur posée à Frédéric Bossard : « Et vous vendez les cochons à quel tarif ? ». « Nous les vendons à 1,5 €/kg de carcasse ? ». Les adultes comprennent à ce moment-là que la différence avec le prix acheté en grande surface correspond à tous les intermédiaires de la filière.
L’opération Fermes ouvertes se poursuit dans d’autres exploitations du département jusque fin juin, chez des éleveurs bénévoles qui apprécient de parler de leur métier, leur quotidien et montrer une image réaliste de l’agriculture d’aujourd’hui !

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires