USA : La Farm-Bill sous le feu des critiques

SC

Le président américain a opposé, pour la deuxième fois, son veto au nouveau Farm-Bill américain, mais la loi, qui jouit de très fortes majorités au Sénat et à la Chambre, va passer en dépit de toutes les critiques.

Rebondissement dans l'adoption du nouveau Farm-Bill : Le texte, présenté une première fois au président Bush, n'était pas complet, et le Congrès a décidé de le resoumettre dans son intégralité au président. George W. Bush a donc, pour la deuxième fois, apposé son veto à ce texte engageant environ 290 milliards de dollars pour des programmes alimentaires et des subventions à l'agriculture.

Dans un message adressé à la Chambre des représentants, M. Bush dit rejeter, « pour les mêmes raisons » que le 21 mai, un texte « toujours aussi inacceptable ». Il accuse le Congrès de subventionner les riches exploitants agricoles et estime que le texte va à l'encontre de la libéralisation des marchés dans les négociations commerciales internationales.

« Les Américains viennent de revoter des gros paquets de subventions agricoles, c'est la meilleure preuve, s'il en était besoin, que la seule manière de faire changer les Américains sur leur politique agricole et sur leurs subventions excessives c'est un accord à l'OMC », estime, le directeur général de l'OMC, Pascal Lamy.

Le groupe des pays émergents à l'OMC (G20) et de celui des pays exportateurs (groupe de Cairns) sont tout aussi critiques. Cette loi «accentue la compétition entre les finances investies par les pays développés et les agriculteurs non assistés des pays en développement», déclare le G20.


Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires