Vendange 2011 : reprise et incertitudes

Vendange 2011 : reprise et incertitudes

FDSEA CONSEIL présente des projections du résultat économique 2011 des exploitationsviticoles marnaises, en s’appuyant sur les résultats des comptabilités suivies par ASEntreprises, Association de Gestion et de Comptabilité partenaire.

Reprise

Dans l’art difficile de la simulation économique, FDSEA CONSEIL constate que la tendance à la hausse du résultat amorcée en 2010 se poursuit d’environ 30 % en 2011 pour les vendeurs de raisin. Pour les vendeurs de bouteilles, le résultat serait stable, voire en diminution selon la manière dont sera valorisée comptablement la nouvelle réserve individuelle de l’exploitant (négociations en cours).

Ces résultats sont encourageants et, après l’année 2010 de trésorerie tendue, les ratios financiers s’améliorent.Les exploitations viticoles ont souffert en 2009 et 2010. La crise a débuté en 2008 et c’est une baisse de 45 millions de bouteilles expédiées qu’a connu la Champagne en 2 ans. Nous voilà revenu, avec 2010 et 2011, dans une nouvelle période de croissance : on pourrait approcher les 325 millions de bouteilles expédiées en 2011 (source CIVC).

Mme Populus, Directrice de la FCVC, indique que l’heure est à la reprise : belle vendange en quantité et qualité, croissance des volumes expédiés. Elle insiste sur les moyens mis en place par la coopération pour maintenir, voire développer, la place du vignoble dans le marché.

Incertitudes

L’année 2011 s’avère être un bon cru, bienvenu pour les exploitants, compte tenu notamment des adaptations exigées par les enjeux environnementaux et de
l’augmentation des coûts de production qu’elles vont entraîner. Des dossiers stratégiques sont aussi en réflexion pour la profession : droits de plantation,
extension de l’aire d’appellation et gestion de la réserve individuelle.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier