Vendée : Dégâts de lièvres : Du mieux, mais….

Brice Guyau l'indiquait dès la semaine dernière : les premiers filets de protection des cultures ont débarqué sur le secteur de l'Hermenault.

Quelques parcelles de tournesol ont été barricadées dans la foulée.
« C'est un premier signe encourageant », tient à souligner le président des JA, chargé également de ce dossier à la FDSEA. Il est vrai que les agriculteurs qui voient les systèmes de protection arriver gagnent en optimisme.
Ces chantiers de pose qui continuent, jour après jour, sont le début d'une longue chaîne maillée. « Des agriculteurs d'autres communes, d'autres cantons nous contactent tous les jours pour révéler des problèmes similaires dans leur secteur. Leurs compagnies d'assurance collectent les dossiers », précise-t-il encore. La lutte préventive devra à l'évidence s'accélérer. Tout comme devront être mises en place les bases financières d'indemnisation des victimes de cette campagne culturale et de celle passée. « Je le répète : aucun dossier passé et en cours ne devra être laissé pour compte », ajoute-t-il enfin. Des solutions faciles à mettre en place ont été proposées.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier