Vendée : THÉÂTRE Ô l'et pu du tout comme dans l'temps

vendee agricole

Dix ans après ses débuts sur les planches, la troupe du GEDA de La Chataigneraie, « La Gorouaïe » revisite son répertoire avec une nouvelle pièce : « Ô l'et pu du tout comme dans le temps ».

Ils ont l'air de retraités du monde rural et ils devisent sur un banc public, dans une salle d'attente, autour de la table de la salle à manger, à la maison de retraite… Partout. Au travail, avant, après… Surtout après… Ils commentent le monde qui les entoure : la bru, le gendre, le voisin, les ados… Un monde qui leur file entre les doigts mais qui leur inspire des échanges savoureux, ponctués par la sentence « Ô l'et pu comme dans l'temps ». Cette sentence a donné son nom à une pièce jouée de multiples fois depuis dix ans en Vendée et bien au-delà.

Christophe Gerbaud, président du GEDA de La Châtaigneraie, n'avait pas imaginé là où l'emmènerait son initiative née au cours de l'hiver 1997-1998. L'idée n'avait pas pour autre ambition que d'animer l'assemblée générale annuelle du GEDA pour qu'elle ne soit « pas comme les autres ». Ils s'étaient alors adressés à l'un de leurs amis écrivain et auteur de pièces de théâtre – Jean-Claude Lumet - pour qu'il leur compose les répliques d'un petit sketch d'un 1/4 d'heure sur le thème de l'agriculture. Jean-Claude Lumet s'est pris au jeu et au bout du compte ce n'est pas un, mais une succession de tableaux ou de scènes de la vie rurale de 1950 à aujourd'hui qu'il livre à ses amis agriculteurs. Lesquels s'en emparent avec gourmandise pour, au final en mars, produire un véritable spectacle d'une heure quarante cinq ! Les comédiens –tous amateurs et agriculteurs – ont constitué pour l'occasion une troupe de théâtre qui se choisit pour nom « La Gorouaïe ».

Les échos des répétitions produisent leur effet et le jour J ce ne sont pas 200 personnes qui se gondolent et se tiennent les côtes dans les sièges de la salle districale de la Châtaigneraie mais 600 ! Le rideau n'est pas prêt de retomber. La Gorouaïe est demandée partout à la ronde, jusqu'à Paris à l'occasion d'assemblées générales d'organisations professionnelles. Dominique Jeddi, alors conseiller de la chambre d'agriculture les emmène même au Québec en 1999.
Au sein même de la troupe et dans la même veine basée sur la vie quotidienne rurale passée à la moulinette de l'humour et du patois, un comédien – Michel Turpaud, agriculteur à la Tardière - se laisse aller à composer de nouveaux textes. C'est ainsi que naît en 2002 « Réunion à huit heures et demi. Ô s'ra pas long » ; puis « Brochette à la Morlére » et Qu'eu voyage ! » qui relate les péripétie d'un voyage du GEDA en Dordogne. Que du vécu juste un peu amplifié dans les intonations et toujours aussi désopilant.

« Le théâtre fait vivre nos exploitations »

Entre temps « Ô l'et pu comme dans l'temps » a donné naissance aux journées d'été « pardessus la haie » et à une multitude de rencontres et d'initiatives qui ont toutes pour objectif d'ouvrir les portes des exploitations à un public plus large que celui des seuls agriculteurs. La journée se terminant par un repas et une représentation de la troupe. « D'une certaine manière, nous faisons vivre nos fermes et le patrimoine de nos communes à travers le théâtre », présente Christophe Gerbaud. « Cela malgré une charge de travail importante dans leurs exploitations, observe Etienne Guibert, conseiller de la chambre pour le GEDA. « Ils ont besoin de ces moments là. Ca leur permet de se retrouver, d'échanger sur l'actualité du moment et de se remotiver quand ça va un peu plus mal »
Ce qui explique un tel succès ? « Au fait que les gens se retrouvent dans ce qu'on dit et dans ce qu'on joue, explique Christophe. Où en tous cas ils y retrouvent leurs parents ou leurs aïlleux, et ça ils en ont besoin. Ça leur plaît ».

Soirée cabaret samedi 27 septembre

10 ans après, la troupe souhaite faire partager tous ces moments intenses autour d'une soirée cabaret, le samedi 27 septembre à 20h30, salle d'animation rurale de la Chataigneraie.
Au programme, Rétrospective en photo et vidéo, suivis de la dernière pièce de Jean Claude Lumet « Ô l'et pu du tout comme dans l'temps », écrite à l'occasion du lancement d'une bande dessinée inspirée des aventures vécues par les personnages de la Gorouïe. Seront aussi révélées à cette occasion quelques nouveautés de Michel Turpault.
Réservation des place au 02.51.87.57.30 ou 02.51.51.60.69

Source vendee agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier