[Video] FNSEA : nouveau mandat, nouvelles ambitions

Texte Sophie Caron, Video Anne Sophie Lesage

[Video] FNSEA : nouveau mandat, nouvelles ambitions
Xavier Beulin : nous sommes des Européens convaincus, mais nous ne voulons pas d’une Europe tatillonne... »

« L’emploi,la simplification des normes, la relation agriculture-environnement, mais aussi l’investissement dans les relations sociales et humaines » voici les grands objectifs que s’est fixée la FNSEA pour les trois prochaines années de sa nouvelle mandature.

En termes d’emploi, la Fnsea compte notamment sur le pacte de responsabilité annoncé par le premier ministre pour alléger les charges des exploitations. Le président de la Fnsea, Xavier Beulin, s’est dit plutôt satisfait des mesures annoncées mais  « il faut aller vite, nous avons besoin d’un choc de compétitivité sur certaines filières, notamment sur l’élevage ou les fruits et légumes où le poids du coût de main d’œuvre est important », a-t-il précisé

Allégement des charges

Deux mesures de ce « pacte » devraient concerner les agriculteurs français : la prise en charge de 100 % des cotisations patronales sur les bas salaires (inférieurs à 1,6 smic) et la baisse de 3% des cotisations familiales pour les travailleurs indépendants. D’après la Fnsea l’ensemble des mesures annoncées par le gouvernement aboutirait à un allégement des charges de 642 à 707 millions pour la filière agricole.

Le syndicat réclame toutefois un coup de pouce supplémentaire au niveau fiscalité qui pourrait passer par un complément de la DPA ou la création d’un Impôt sur les Sociétés adapté à l’agriculture « qui distinguerait les revenus de l’exploitation versus les revenus prélevés pour la famille de l’agriculteur ». La FNSEA réclame également que le gouvernement apporte un complément à l’assurance récolte. Elle s’était d’ailleurs offusquée de la décision de l’État de réduire le taux de prise en charge des primes et cotisations relatives aux contrats d’assurance climatique 2013 de 65% à 43%.

Mise en place d’un « comité éthique et scientifique

Autre sujet au cœur de leurs préoccupations : la mise en place des mesures pour la prochaine PAC et la simplification des normes environnementales, en particulier la mise à plat des sujets comme l’écotaxe ou la directive nitrate. Plus largement, le nouveau bureau de la FNSEA a insisté sur sa volonté « d’investir massivement dans les relations sociales et humaines » et annonce son implication dans des réseaux de type « Thinktank ». 

Xavier Beulin a par ailleurs annoncé la mise en place d’un « comité éthique et scientifique » pour l’hiver 2015. « Nous avons un effort à faire pour être mieux compris et faire en sorte que les mots innovation, modernité,  recherche... » ne soient plus tabous.

A la veille de l’échéance européenne, Xavier Beulin a enfin tenu à rappeler : « nous sommes des Européens convaincus, mais nous ne voulons pas d’une Europe tatillonne... »

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier