Vin : Coupage du rosé : les viticulteurs réclament un nouveau report

SC

Des viticulteurs français expriment leur souhait d'obtenir un nouveau report de la décision de Bruxelles qui veut autoriser la production de vin rosé par mélange de blanc et de rouge.

Les experts de l'UE doivent examiner le 19 juin ces nouvelles pratiques oenologiques, autorisant notamment la fabrication du vin rosé de table par coupage de vin blanc avec du vin rouge, pratique courante en Australie, mais interdite en Europe et très contestée par les Français.

« On n'a pas encore mesuré les effets qu'aurait une telle mesure. Donc il faut qu'on reporte la décision », estime Alain Baccino, vice-président du Centre du rosé, à l'issue d'une réunion de travail au ministère de l'Agriculture. Il estime qu'il faut « à tout prix » éviter la levée de l'interdiction de produire du rosé par coupage.

Plus nuancé, Louis-Régis Affre, délégué général de l'Association générale des entreprises vinicoles, veut que la France soit en mesure de proposer un compromis acceptable par Bruxelles pour éviter de se retrouver dans une situation de blocage. « La pratique de l'assemblage de vin existe dans le haut de gamme. Dans le Bordelais, on mélange du cabernet et du sauvignon... Interdire l'assemblage, ce serait se priver de certains vins recherchés. Ce qu'il faut c'est mieux encadrer l'assemblage pour interdire certaines pratiques, mais pas interdire tout assemblage », ajoute-t-il.


Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires