Vin : Le marché mondial se redresse en 2010, grâce à la Chine

Le marché mondial du vin s'est redressé en 2010, avec une hausse de 6,7% des échanges internationaux à 92 millions d'hectolitres, après une baisse de 3,3% en 2009, annonce Federico Castellucci, directeur général de l'Office international du vin (OIV).

La reprise de 2010 est tirée par les exportations de l'Italie et de l'Allemagne, qui ont augmenté de 1,4 et 0,3 million d'hectolitres. Les exportations de la France sont en hausse de 900.000 hl à 13,5 millions et celles de l'Espagne, numéro un mondial, de 2,3 millions d'hectolitres à 16,9 millions. Dans l'hémisphère sud, le Chili et la Nouvelle-Zélande tirent leur épingle du jeu.

Les cinq premiers exportateurs mondiaux sont l'Espagne, l'Italie, l'Australie, le Chili, la France et les Etats-Unis. Selon M. Castellucci, 40% des vins produits sont consommés hors du pays de production.

L'OIV se félicite de « l'arrêt de la tendance à la baisse de la consommation » qui s'est stabilisée en 2010 à 236,3 millions d'hectolitres, après 18 mois de baisse. La Chine est le premier consommateur mondial, suivie par l'Allemagne, l'Italie, les Etats-Unis et la France.

La France, premier producteur mondial

L'OIV relève aussi que les superficies cultivées de vignes ont continué à baisser notamment à cause des primes à l'arrachage de l'UE.

Sur 65.000 ha perdus, 64.000 se situent dans l'UE. C'est l'Espagne qui a le plus perdu (-31.000 ha), suivie par l'Italie (-14.000 ha), la France (-12.000 ha), la Bulgarie, la Hongrie, le Portugal et la Grèce. L'Espagne reste le numéro un mondial en superficie avec 1,08 million d'ha, suivi par la France, l'Italie, les États-Unis, et l'Argentine. La superficie totale actuelle est de 7,5 millions d'hectares de vigne dans le monde.

La production mondiale a reculé de 4,2% à 260 millions d'hectolitres. La France a détrôné l'an dernier l'Italie à la place de leader avec 44,9 millions d'hectolitres. Elle est suivie par l'Italie, l'Espagne, les États-Unis et l'Argentine. Le seul pays de l'UE a avoir accru ses volumes a été le Portugal (+900.000 hl).Dans le reste du monde, la production est aussi en baisse, sauf en Argentine (+34% à 16,3 millions).

L'OIV a annoncé la prochaine adhésion de l'Inde, son 45e État membre.


Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier