Vin rosé : Le lobbying viticole a payé !

SC

Sous la pression de la France et de l'Italie, la Commission européenne a fini par renoncer à l'idée d'autoriser la fabrication de vin rosé par simple mélange de rouge et de blanc.

Il y a moins d'un mois, la commissaire à l'Agriculture assurait qu'elle ne cèderait pas aux pressions, affirmant vouloir donner aux Européens la possibilité de faire la même chose que les vignerons d'Australie ou d'Afrique du Sud. La proposition devait être soumise le 19 juin à l'approbation définitive des experts des États membres. Contre toute attente, Mariann Fischer Boel a renoncé.

Pourquoi un tel revirement ? Certains évoquent un «cadeau» fait à la France, dans l'espoir de lever ses réticences à accepter une reconduction du président de la Commission, José Manuel Barroso, pour un second mandat. « C'est un peu étrange que quand la Commission ne change pas ses propositions, elle est ‘rigide et technocrate', et quand elle écoute un secteur, on la traite d'opportuniste », rétorque le porte-parole de la Commission européenne.

Éviter un nouveau camouflet

La Commission a peut-être aussi voulu éviter un nouveau camouflet sur un dossier sensible pour les consommateurs. Selon des diplomates, la France avait en effet réussi à retourner suffisamment de capitales pour s'assurer une minorité de blocage le 19 juin sur le coupage du rosé. Elle avait, à priori, le soutien de l'Italie, de la Roumanie, de la Hongrie, d'autres pays d'Europe de l'Est et également celui, tacite, de l'Allemagne.

Au départ, Paris n'avait pourtant rien trouvé à redire à ce projet de réforme passé largement inaperçu. C'est le réveil très médiatisé des viticulteurs français en début d'année qui l'a incitée à revoir sa position.

La reculade de Bruxelles ravit bien sûr les producteurs de rosé traditionnel. C'est « une grande satisfaction », Bruxelles a décidé de « conserver le savoir-faire des vignerons plutôt que le côté mercantile », se réjouit Xavier de Volontat, président de l'Association générale de la production viticole (AGPV).

Source d'après AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier