Volaille : Doux vend sa filiale brésilienne

Le groupe brésilien Marfrig spécialisé dans le conditionnement de viandes annonce le rachat de la filiale brésilienne du groupe volailler breton Doux, Doux Frangosul, spécialisée dans la dinde.

Joint par l'AFP, le groupe Doux n'a pas souhaité commenter cette transaction d'un montant de 65 millions de reals (23,6 millions d'euros. Doux Frangosul, installé dans la province du Rio Grande do Sul (sud du Brésil), est constitué d'un abattoir, d'une usine d'aliments pour volailles et de quatre fermes pour la reproduction et l'engraissement.

Cette filiale -rachetée en 1998 par Doux et qui produit 30.000 dindes par jour- et sept autres sites de production brésiliens ont permis au groupe volailler breton, basé à Chateaulin (Finistère), de représenter 11% du marché mondial de la viande de dinde, 16% en produits élaborés.

En restructuration depuis plusieurs années, le groupe Doux a réalisé en
2008 un chiffre d'affaires consolidé de 1.719 millions d'euros contre 1.517 MEUR l'année précédente (+13,3%), avec un résultat opérationnel courant de
52,3 millions d'euros.

Créé en 1986, le groupe Marfrig qui compte 57 usines, principalement en Amérique du sud, et quelque 39.000 salariés, annonce un chiffre d'affaires de
2,47 milliards d'euros.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier