www.mayenne.chambagri.fr : Deux outils web pour gagner en réactivité

Hélène GERMON

Qu'il s'agisse de contexte climatique ou de fluctuations de marché, les éleveurs doivent s'adapter en permanence. Comme tout gestionnaire d'entreprise, ils doivent disposer d'outils simples et rapides pour évaluer l'impact de telle ou telle stratégie sur leur exploitation et définir la mieux adaptée. La Chambre d'agriculture met à votre disposition deux outils sur www.mayenne.chambagri.fr.

Calculette bilan fourrager

L'année 2010 aura été marquée par une perte importante sur les rendements fourragers : peu de récolte d'herbe et des rendements maïs parfois très pénalisés. De nombreux éleveurs s'interrogent sur l'évolution de leurs stocks fourragers jusqu'à la récolte de maïs 2011.

Cette calculette permet dans un premier temps de faire l'état de vos stocks fourragers, après un cubage précis de vos silos. Il s'agit ensuite, d'estimer les récoltes d'herbe 2011 (ensilage, foin). Un tableau permet d'estimer les consommations en fourrages sur la fin de l'hiver, le printemps et l'été 2011 en renseignant : le nombre de jours de consommation, l'effectif de bovins par catégorie, les kg de matière sèche consommés par type de fourrage et par jour.
Cet outil peut être utilisé en élevage laitier comme en élevage allaitant.

Les données renseignées permettent d'apporter des premiers éléments de réflexion autour de deux questions : Mes stocks actuels me permettront-ils d'attendre sereinement la période de pâturage ? Après la mise à l'herbe, mes stocks restants de 2010 et mes récoltes espérées en herbe 2011 me permettront-ils d'aller jusqu'à la récolte de maïs 2011 ?

A titre d'illustration, en élevage laitier, il peut être préférable de freiner l'utilisation du maïs ensilage (recours aux coproduits) dès aujourd'hui pour disposer de stocks suffisants pour l'été prochain et fonctionner par exemple avec des rations estivales avec 2/3 de maïs et 1/3 d'ensilage d'herbe (suivant les stocks d'ensilage d'herbe réalisés).

L'intérêt d'une calculette est aussi de pouvoir effectuer des points réguliers au cours de l'année. Les quantités de stocks consommés et les stocks d'herbe réalisés pourront être réajustés au fil des mois.

Calculer le prix d'équilibre du porc produit

Cet outil définit le prix minimum de vente au cadran du kilo de porc qui permet de faire face à toutes les charges engagées sur son exploitation. Ce calcul peut être appliqué à une période passée (6 derniers mois, instant t…) ou à un projet. Le prix d'équilibre est ensuite comparé à un prix de vente au cadran instantané ou de référence.

Il s'applique aussi bien à une exploitation porcine spécialisée qu'à une exploitation mixte. Dans ce dernier cas, les marges brutes des autres productions animales ou végétales viennent en déduction des charges globales de l'entreprise.
Contrairement au prix de revient du kilo de porc, le prix d'équilibre est une approche trésorerie et reflète donc les mouvements réels d'argent. Mis en parallèle du prix payé, il indique la variation de trésorerie. Dans le cadre d'un projet, il permet ainsi d'évaluer la marge de sécurité selon les hypothèses techniques et économiques retenues (prix des aliments, indice de consommation, kilos carcasse produits…).

Pour utiliser la calculette, il vous suffit de vous munir de votre comptabilité ou de votre GTE. Ceci vous permettra de définir les charges de l'exploitation (opérationnelles, de structure, charges sociales, annuités, frais financiers court terme, prélèvements privés) et éventuellement les marges brutes des autres productions (laitière, viande, culture, primes PAC…). Des références de prix au cadran sur les quinze dernières années sont disponibles pour effectuer les comparaisons.

Source CA53

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires