Xylella fastidiosa : mesures dérogatoires en Paca pour la vente de végétaux

Xylella fastidiosa : mesures dérogatoires en Paca pour la vente de végétaux
200 espèces sont concernées par l'arrêté d'interdiction (DR)

La préfecture de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a adopté lundi un assouplissement de l'interdiction de vente "de végétaux spécifiés sensibles à la bactérie Xylella fastidiosa", accordant à la filière horticole azuréenne des mesures dérogatoires pour la commercialisation de 200 espèces.

"Les conditions d'octroi de ces dérogations reposent sur les conditions de culture, de protection sanitaire, de traçabilité et de tenue de registres d'observation et de traitement phytosanitaire", a précisé Véronique Fajardi, chef de service à la direction régionale de l'alimentation au cours d'un point presse,  précisant que ces mesures dérogatoires sont prises dans le cadre communautaire européen.

Cette série de mesures dérogatoires a été adoptée au terme d'une réunion à la préfecture des Alpes-Maritimes à Nice présidée par le préfet de Paca, Stéphane Bouillon, à laquelle participaient services de l'Etat, élus locaux et professionnels.

Les horticulteurs et pépiniéristes peuvent désormais demander une dérogation pour la commercialisation de l'une des 200 espèces concernées par l'arrêté d'interdiction de vente et de déplacement.  Parmi ces espèces, 15 considérées comme "des végétaux hôtes", c'est-à-dire sensibles à la bactérie, font l'objet de conditions dérogatoires plus sévères impliquant notamment des mesures d'éradications et d'arrachage dans les zones infestées.

"Au 9 novembre, à l'issue d'un total de 585 prélèvements, seuls 7 se sont révélés positifs sur trois foyers situés à Nice, Saint-Laurent-du-Var et Mandelieu-La Napoule", a rappelé pour sa part le préfet de région, précisant que ces trois foyers ont fait l'objet d'arrachages des végétaux hôtes, de désinsectisation et d'enquêtes épidémiologiques aux alentours.

Apparue initialement en Corse, une souche de bactérie tueuse a été découverte sur le continent au début du mois d'octobre, mais cette souche dite "multiplex" ne s'attaque ni à la vigne, ni aux oliviers contrairement à celle présente dans le sud de l'Italie.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires