Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter Google+ Youtube

Vos Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Viticulture
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit Agricole, informez-vous ici

Mon espace
Pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
visuel mois de la bio

visuel mois de la bio; ABPC

Pôle Conversion Bio Poitou Charentes

13/10/14
Deux-Sèvres - Agriculture biologique

3ème édition du Mois de la Bio

Depuis 2012, le Pôle conversion bio organise pendant un mois une trentaine de journées destinées aux professionnels de l'agriculture. Besoins des marchés, aspects techniques et agronomiques, commercialisation en direct, aides PAC et démarches à effectuer, autant d'exemples de thèmes qui sont abordés dans toutes les filières régionales.Comment les productions bio se valorisent-elles ? Comment les revenus sont-ils assurés ? Quels sont les résultats techniques ? La bio est-elle envisageable sur mon exploitation ?Des agriculteurs, des techniciens spécialisés et les opérateurs économiques, toutes filières confondues informent les professionnels et répondent à leurs questions lors des 25 événements proposés.

productions bio

Le mois de la bio : les rencontres pour les "pro" !

Nous avons cherché à proposer aux professionnels de l'agriculture un programme qui combine :

- La présentation des filières "porteuses" en agriculture biologique : celles où les opérateurs économiques partenaires du pôle nous envoient des signaux positifs !

- La conduite d'une exploitation agricole en bio d'un point de vue, technique, économique et humain.

A titre d'illustration :

 Les coopératives et négociants en céréales et oléoprotéagineux recherchent de la production biologique. Actuellement 8 000 hectares seraient nécessaires sur le grand ouest pour satisfaire les besoins en alimentation animale (volailles principalement.)

La filière viande, bovine et ovine, qui s'est structurée ces dernières années recherche également des animaux. Les consommateurs diminuent globalement leur consommation de viande mais la part de la viande de qualité augmente.

Les transformateurs bio ouvrent les portes de leurs entreprises en montrant la valorisation des produits.

Des agriculteurs témoignent, et avec des démonstrations, des résultats d'essais, ils développent des solutions techniques innovantes. En production végétale, des façons culturales permettent d'augmenter la fertilité des sols et de gérer l'enherbement. Pour les élevages, ils maitrisent l'alimentation et la reproduction dans le respect du règlement de l’agriculture biologique. 

Des producteurs envisagent leur métier autrement, avec la maitrise de la commercialisation de leurs produits, et la rencontre avec les consommateurs qui sont de plus en plus nombreux à souhaiter une production de proximité et de qualité. Ceci est particulièrement vrai sur les productions de légumes, viticulture, volailles, viande découpée et vendue en direct. (renvoi aux évènements 7 à 11, et 24 à 26 du programme)

Une nouvelle politique agricole commune et un soutien des collectivités qui facilitent la période d'adaptation de l'entreprise et du producteur vers la bio. En effet, la compensation financière est revalorisée pour les productions de notre région. L'aide à la conversion en céréales et oléoprotéagineux passe de 200 à 300 € euros de l'hectare. La puissance publique envoie donc un signal fort aux agriculteurs.


Visite de l'EPLEFPA de L'Oisellerie chez Pascal Rousteau à Bréville (16)

Pour les futurs agriculteurs, des actions en direction des établissements de formation

La mission du Pôle conversion est de développer les conversions à l’agriculture biologique, aujourd'hui mais également à moyen et long terme. En ce sens, la formation et la sensibilisation des futurs professionnels agricoles sont intégrés au projet de développement de la bio.D'autre part, le ministère de l'agriculture et plus particulièrement son réseau éducatif "Formabio" font partie des partenaires inconstitutionnels du pôle conversion bio Poitou-Charentes.

Dans ce contexte, il nous est apparu essentiel de proposer spécialement des actions pour ces publics d'apprenants et de formateurs.Ils plébiscitent chaque année ces rencontres avec les agriculteurs bio de la région. L'an dernier 300 élèves, étudiants, ou stagiaires ont ainsi été accueillis avec quarante enseignants et formateurs du ministère de l'agriculture, des établissements publics et privés.

Sept fermes biologiques ouvriront leurs portes cette année et l'objectif est inchangé  :

Consacrer une demi-journée pour approcher un système biologique, visiter une entreprise et échanger avec un producteur et un technicien sur les résultats technico-économiques.


Claire Tessier
Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h