Bien-être animal : l'abattage à la ferme, une alternative à envisager selon Jocelyne Porcher

Lise Monteillet

On ne compte plus les vidéos chocs tournées dans les abattoirs français... Ces images sont diffusées par des associations qui prônent, ni plus ni moins, la fin de l'élevage ! Ce n'est pas l'avis de Jocelyne Porcher...

Sociologue à l'Inra, elle estime que des mesures peuvent être prises pour respecter davantage le bien-être animal. Elle souhaite que l'organisation du travail dans les abattoirs soit complètement revisitée et que les petits éleveurs puissent abattre leurs animaux à la ferme. 

Dans chaque émission anti-crise, un invité propose une arme pour dépasser la crise agricole. Cette semaine, Jocelyne Porcher vous invite à pousser la chansonnette...

Pour lire l'article présenté dans la vidéo : Stéphane le Foll en faveur de "toute mesure" pour le respect du bien être animal 

Sur le même sujet

Commentaires 5

calou

non les normes n'on pas été créées par des gens comme vous le dite.Mais par des politiques qui ne son pas capable de faire la diference entre un cochon et un croiçant

Plein600

Cest la solution et ca se pratique partout en autriche sans problème mais nos technocrates ont toujours un train de retard

ESCHENMANN PHILIPPE OU MME "CLOCHE215"

les normes ont été créées par des gens bien rémunérés assis bien au chaud en hiver et bien au frais en été .... ça a un coût pour le paysan, mais si les normes servent à quelque chose, tel est la question...

yannick2869

avec toute les normes sanitaires,règles europeenne et divers controles bon courage

pietin 113

Cela se pratique depuis toujours,partout en France,sauf en métropaule!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier