Côtes-d'Armor: mécontents, les éleveurs fixent un nouvel ultimatum à Sodiaal

AFP

Côtes-d'Armor: mécontents, les éleveurs fixent un nouvel ultimatum à Sodiaal

Plusieurs centaines de producteurs laitiers ont levé mercredi soir le blocage de l'usine Sodiaal de Guinguamp (Côtes-d'Armor), mais mécontents des propositions de la direction, ils ont donné une semaine à la coopérative pour augmenter ses prix d'achat, sous peine d'actions de plus grande ampleur, a-t-on appris auprès de la FDSEA.

Lancé par la FDSEA 22 et les Jeunes Agriculteurs des Côtes-d'Armor, le blocage de la laiterie Sodiaal (Entremont) a débuté mardi à 14H00. Les éleveurs demandent une rémunération de 34 centimes du litre, contre 30 centimes actuellement.

Entre 200 et 300 producteurs laitiers, selon les estimations respectives de la gendarmerie et des syndicats, se sont rassemblés dans la soirée pour assister aux discussions entre les responsables syndicaux et Damien Lacombe, le président du groupe coopératif. Commencée à 21 heures, la rencontre a duré près de deux heures.

M. Lacombe "nous a expliqué que la coopérative ne pouvait accéder à notre demande", au vu notamment des prix du marché, a rapporté mercredi soir à l'AFP le président de la FDSEA des Côtes-d'Armor, Didier Lucas. Pour M. Lucas, les hausses proposées par la Sodiaal - un prix d'achat à 31 centimes le litre en juillet, puis à 33 centimes en août et septembre - "ne suffisent pas". "On lui a demandé d'aller renégocier avec le conseil d'administration" de la Sodiaal.

Si les producteurs costarmoricains n'obtiennent pas gain de cause d'ici mardi 13 juin, a ajouté le syndicaliste, ils se joindront à l'appel national lancé par la FNPL, premier syndicat laitier, et entameront alors "un mouvement de blocage sur toutes les coopératives et tous les industriels laitiers".

Nombre de producteurs laitiers sont aujourd'hui dans une situation économique critique. La semaine dernière, une centaine d'entre eux avaient déjà interpellé à Plérin (Côtes-d'Armor) les représentants des coopératives pour réclamer un meilleur prix d'achat de leur production.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires