Des vaches tricolores font la promotion du lait équitable à Paris

Des vaches tricolores font la promotion du lait équitable à Paris

Environ 300 producteurs français de lait, transportant des vaches tricolores en plastique, faisaient samedi la promotion à Paris du lait équitable, "garantie de qualité et d'une production de proximité", selon leur porte-parole André Lefranc.

"On a décidé de reprendre en mains la commercialisation du lait. On n'attend plus rien de la politique ni des subventions. On redevient paysan au lieu d'être producteur", explique M. Lefranc, président de l'Association des Producteurs de Lait Indépendants (APLI).

"Le but est de se passer de subventions à terme" et de "préserver des fermes familiales sur tout le territoire" en offrant la "garantie aux consommateurs d'avoir un lait de qualité et équitable sur la durée", a-t-il ajouté.

Parti du Champ de Mars, le cortège de 25 voitures transportant chacune une vache en plastique tricolore --plus une pour faire un total d'une vache par région-- flanquée du logo de FaireFrance, marque du lait équitable, a déambulé dans les rues de la capitale parisienne.

Lors d'un arrêt devant l'Assemblée Nationale, 577 briques de lait équitable ont été déposées, soit un litre pour chaque député. Matignon n'a pas été en reste avec un panier de briques de lait offert.

Dans l'après-midi, chaque vache devait continuer d'animer la campagne promotionnelle dans 25 enseignes Carrefour de Paris. L'action de samedi vise "à retisser un lien avec les consommateurs et court-circuiter l'industrie et la finance qui spéculent entre le producteur et le consommateur", selon M. Lefranc.

La brique de ce lait est vendue à 93 centimes et 10 centimes sont reversés directement aux producteurs.

Arrivée dans les rayons en juillet, la marque, commercialisée par la société de commercialisation FaireCoop France, est désormais référencée dans toutes les grandes surfaces au niveau national.

Un million de litres ont été vendus en France et la croissance est "exponentielle", selon M. Lefranc, dont l'association lutte en faveur d'une régulation européenne pour avoir un prix du lait qui couvre les coûts de production.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

papillon42

ne vous enflamez pas trop d'une part il ne faut pas oublier que ce lait est conditionné a partir du marché du lait spot !!!!!
D'autre part les éleveurs investit dans cette avanture n'ont pas encore récupéré l'argent investit alors de la à sauvé la filière laitière française il y a du chemin à parcourir

fairytales

combien d'hommes politiques au soutien de cette action? 0

martine

Se prendre en main , que du bonheur ! Bon vent !

geo

Une belle initiative que nous ne pouvons qu'encourager. Pour connaitre certaines personnes très impliquées dans la mise en place de cette filière, nous ne pouvons leur souhaiter que de réussir au regard du temps passé pour promouvoir cette marque équitable.
Pendant ce temps, le syndicat majoritaire continue de s'obstiner dans une contractualisation qui vient déjà de montrer ses limites après 1 an de mise en œuvre...

pietin 113

Comme quoi courrage et perseverance sont plus efficaces qu'un syndicalisme de basse courre!
Et tout ca sans argent publique ni CVO
BRAVO!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires