FCO : élargissement du périmètre mais mouvements autorisés au sein de la zone interdite

SC

FCO : élargissement du périmètre mais mouvements autorisés au sein de la zone interdite

Treize nouveaux cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) ont été déclarés dans le Puy-de-Dôme, provoquant l'élargissement de la zone interdite à presque tout le département. Mais les mouvements et rassemblements des animaux sont désormais autorisés au sein de la zone interdite. Le Sommet de l'élevage devrait donc avoir lieu avec des animaux.

Compte tenu de la répartition de ces foyers dans le département du Puy-de-Dôme, le ministère de l'Agriculture a élargi le périmètre de la zone interdite en incluant les communes autour de Clermont-Ferrand. Aujourd'hui, "ce périmètre interdit s'étend sur la quasi-totalité du département en excluant la zone du Livradois-Sud Forez », précise la préfecture dans un communiqué.

Toutefois, « les mouvements et rassemblements des animaux sont aujourd'hui autorisés au sein de la zone interdite », alors que ces derniers devaient jusqu'à présent rester confinés dans leurs exploitations dans un rayon de 20 kilomètres. « Compte-tenu du nombre relativement important de troupeaux positifs parmi ceux testés au sein de la zone de périmètre d’interdiction (PI) et de l’agrandissement de cette zone, les mesures de  restriction de mouvements au sein de la PI ne semblent plus pertinentes pour prévenir le risque d’infection », explique le GDS dans sa lettre d’information.

Le Sommet aura lieu AVEC des ruminants

Par conséquent, la circulation et les rassemblements des ruminants domestiques au sein du périmètre d’interdiction sont autorisés. Par contre, la sortie du PI n’est autorisée qu’à destination d’un abattage immédiat. Les mouvements d’entrée d’animaux dans le périmètre d’interdiction sont possibles et les animaux concernés ont, dès leur entrée, le même statut que ceux qui y sont déjà présents. « Les animaux peuvent donc être acheminés vers le PI pour être regroupés avec des animaux issus de PI pour un abattage immédiat qui peut avoir lieu sous certaines conditions en dehors du PI » conclut le GDS.

Le Sommet de l'élevage, qui aura lieu du 7 au 9 octobre à Cournon-d'Auvergne, près de Clermont-Ferrand pourra se tenir en présence de ruminants. « Cela va nous permettre d'élargir notre zone de recrutement dans cette même zone », indique un organisateur de la manifestation, qui table sur 50 à 60% d'animaux présents par rapport au programme initial.

Voir aussi :

La note de service DGAL/SDSPA/2015-811 relatifs aux conditions applicables aux mouvements, échanges et exports de ruminants issus de la zone réglementée (ZR).

Pour connaître le statut de votre commune cliquez ici

FCO

 

Sur le même sujet

Commentaires 5

aaaa

on nous prend vraiment pour des cons!!!! et ca marche. branle bas de combat dans les GDS, les syndicats montent au créneau pour gérer la crise ect... quand est ce que nous allons dire stop à ce foutage de gueule? la FCO n'est pas plus dangereuse que la BVD ou la Paratub pour lesquelles chaque éleveur gère le problème...

tomus

uniquement en france....et juste au moment ou l'on descend de nos alpages et que nous avons de bon produit a vendre....simple coincidence???...

nono

Voulez vous toujours de l elevge francais ?

Gui

Bizarrement uniquement en France???????

mi

plus on chercher ,plus on trouve , il y en a partout en France !!!!!!!!!!!!!!!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier