L'UE autorise l’importation de 19 OGM

 L'UE autorise l’importation de 19 OGM
Plusieurs variétés de soja, maïs, colza et coton figurent au nombre des OGM autorisés (DR)

L'Union européenne a autorisé vendredi l'importation et la commercialisation de 19 OGM, sans attendre l'accord des Etats membres sur sa proposition de réforme leur permettant de les interdire sur leur territoire, au grand dam de la France et des écologistes.

L'autorisation concerne 17 organismes génétiquement modifiés (OGM) destinés à l'alimentation animale et humaines et deux fleurs.   L'eurodéputé écologiste français José Bové s'est déclaré "scandalisé" par cette décision et a appelé le Premier ministre français, Manuel Valls, à "se montrer très ferme en interdisant ces OGM en France".

La France, via sa représentation permanente à Bruxelles, a elle aussi officiellement dénoncé cette décision. "Dix-sept OGM alimentaires autorisés par la Commission sans attendre un accord du Conseil et du Parlement européen sur sa proposition de réforme, ça signifie qu'elle est inutilisable et donc que c'est une fausse option", a jugé sur Twitter l'ambassadeur adjoint, Alexis Dutertre.

Onze produits de la multinationale américaine Monsanto - plusieurs variétés de soja, maïs, colza et coton - figurent au nombre des OGM autorisés. Les huit autres sont des produits de la firme américaine Dupont et des groupes allemands Bayer et BASF. Ces autorisations "étaient en suspens" car les Etats membres ne sont pas parvenus à constituer une majorité pour ou contre leur commercialisation, ce qui n'a pas laissé d'autres choix à la Commission que de donner son feu vert.

L'autorisation est immédiate et vaut pour dix ans. Elle s'impose à tous les Etats, y compris à ceux qui ont voté contre.

La réforme des règles d'importations des OGM proposée mercredi par la Commission prétend contourner ce problème. Elle offre la possibilité aux Etats d'interdire sur leur territoire l'utilisation des OGM autorisés à l'importation. Mais elle  doit obtenir l'accord des Etats membres de l'UE et du Parlement européen, ce qui peut prendre un certain temps.

La décision porte à 75 le nombre des OGM pour l'alimentation animale et humaine autorisés à l'importation pour la commercialisation dans l'UE. Un seul OGM est actuellement autorisé pour la culture, le maïs MON810 de Monsanto, mais plusieurs pays, dont la France, ont bloqué son autorisation sur leur territoire.

 

 

 

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

CLOCHE215

quel matraquage par le lobby made in USA via Bruxelles; ça provoque la nausée...

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier