Les agriculteurs mécontents des propositions européennes

Les agriculteurs mécontents des propositions européennes

Le principal syndicat européen d'agriculteurs, le Copa-Cogeca, a regretté la proposition "bien loin du compte" de la Commission européenne pour venir en aide aux secteurs en difficulté du lait et du porc.

"Il est clair qu'un paquet d'aides de 500 millions d'euros est bien loin du compte pour indemniser les agriculteurs de la perte de leur principal marché à l'exportation, la Russie, qui vaut 5,5 milliards d'euros par an", a déclaré dans un communiqué le secrétaire-général du Copa-Cogeca, Pekka Pesonen.

"Il n'y a eu aucune réponse aux revendications, notamment sur l'embargo russe, que quelques aides. Je considère qu'il y a une forme de mépris", de la part des commissaires "qui ne sont plus dans la vraie vie", a déclaré Xavier Beulin, président de la FNSEA, présent à la manifestation à Bruxelles.

Parmi les points positifs, le Copa-Cogeca note tout de même des mesures visant à limiter la volatilité des marchés et à promouvoir les produits européens, mais regrette qu'une hausse du prix d'intervention publique pour l'achat de lait en poudre et de beurre ait été écartée. Le syndicat déplore également l'inaction de la Commission concernant le marché du boeuf.

La Commission européenne a proposé lundi un projet d'aide de 500 millions d'euros, répartis entre aides directes et mesures de soutien au marché. Chaque pays recevra une enveloppe selon une répartition qui reste à définir.

Stéphane le Foll réclame plus de précisions

Le ministre français de l'Agriculture Stéphane Le Foll a demandé plus de précisions.  "Après six heures de discussion, de tour de table, au bout du compte ce qui est revenu de manière assez clair, c'est qu'on n'y voyait pas suffisamment clair, que la Commission devait préciser les choses et que pour qu'il y ait une décision politique il faut un conseil" des ministres, a-t-il lancé, visiblement frustré, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Le ministre français s'est notamment interrogé sur l'origine de l'enveloppe de 500 millions d'euros et sur les conditions dans lesquelles se feront les avances aux agriculteurs sur les aides prévues par la Politique agricole commune (PAC). Il a également regretté que la Commission n'ait pas envisagé de relever le prix d'intervention. Une dizaine d'Etats membres se sont prononcés "clairement" en faveur du relèvement du prix, a-t-il ajouté.

"Nous pensons toujours que (c'est) la bonne mesure et la mesure la plus efficace", a-t-il soutenu, indiquant avoir eu une discussion "brève mais ferme" sur l'aide au stockage privé avec les experts de la Commission, qui privilégient cette option.

Les experts européens doivent se retrouver en fin de semaine pour continuer les discussions avant un nouveau conseil des ministres de l'Agriculture les 14 et 15 septembre à Luxembourg. "Les décisions (...) doivent être prises dans un cadre politique à l'intérieur du conseil (des ministres)", a plaidé M. Le Foll.

 

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

safran380

Certes le copa cogeca et majoritaire et la FNSEA en est un adhérant mais aucun mots sur la réaction des autres syndicats !
Nous somme en droit de douter de l'impartialité de ce media !

bou21

j'estime que face à l embargo russe y a deux politique . Pourquoi l'Europe n'a pas boycotté les championat du monde de natation en russie ?
histoire de gros sous ,pour l'Europe l'agriculture est secondaire ??

CLOCHE215

ce n'étais pas une manif FNSEA et COPA-COGECA, mais des gens entre 10 et 85 ans étant d'ètre le nourrisseur du genre humain venus de la mer baltique , de la frontière russe jusqu'à Gibraltar. pour dire combien, nous petit peuple honnète et tavailleur nous sommes en danger...notre dignité d'homme et de femme est bafoué....

AIGLE201

Débloquer des fonds pour trouver des marchés contre le lait néozélandais à 200 euros ?????
Il vaut mieux commencer par diminuer le nombres de strates dans l'organisation des marchés.

Boulet

Ils nous prennent pour cons Combien De. réunions. faudra t il? Réduisez leurs salaires

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier