Les députés limitent l'usage des antibiotiques pour les animaux

Les députés limitent l'usage des antibiotiques pour les animaux

L'Assemblée nationale a approuvé vendredi une disposition du projet de loi sur l'agriculture visant à limiter la délivrance d'antibiotiques par les vétérinaires, afin d'éviter que la résistance de l'organisme à ces médicaments ne se propage aux humains par la consommation de viande.

Le texte, présenté par le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, interdit notamment les remises, rabais ou ristournes ainsi que la remise d'unités gratuites lors de la vente de médicaments antibiotiques aux éleveurs. Il renforce le dispositif de suivi des ventes de ces produits et limite les marges réalisées par les vendeurs.

"La consommation d'antibiotiques par les animaux, qui représente une grande part de la consommation totale d'antibiotiques dans le monde, a des conséquences sanitaires directes pour la santé humaine. En effet, l'utilisation d'antibiotiques dans l'élevage entraîne la présence de gènes de résistance dans les aliments qui peuvent se transmettre aux humains par la chaîne alimentaire", a souligné le rapporteur du projet de loi, Germinal Peiro (PS). Ce constat étant largement partagé par l'ensemble des députés présents dans l'hémicycle, l'article a été adopté après un rapide débat.

Le projet de loi, selon M. Peiro, va renforcer des mesures déjà prises qui ont donné des premiers résultats: le niveau d'exposition aux antibiotiques de la population animale a diminué de 15% en France au cours des cinq dernières années.

Sur le même sujet

Commentaires 15

gage

Les éleveurs qui se passent d antibio sont de plus en plus nombreux , je suis eleveur de porc "intensif" comme on dit, cela fait 2 ans que j utilise des aliments blanc cela se passe bien. Faut etre rigoureux sur la biosecurite. Il y a des alternatives aux antibios.

geo

@le dindonnier: à travers vos commentaires, si vos écrits sont conformes à vos actes, vos pratiques sont toutes à votre honneur. Mais j'ai bien peur que vous soyez un précurseur dans la filière...

fairytales

Et pendant ce temps des vétos font leur presçription a la chaîne valable pou tous élevages indus sans même vérifier la maladie.....

lepor

monsieur geo cette loi vise toutes les formes d'elevage .l'utilisation d'antibios diminue de 4o%en porc mais tres peu en bovins.
en temps que praticien je peu vous dire que se passer d'antibio au traver de l'aliment blanc fabriqué a la ferme avec elevage lier au sol n'est que satisfaction.
attention aux clichés attention a la ringardise

damien36

Quelle idée ont nos hommes politiques de vouloir tout légiférer!! Ils pourraient plutôt inciter!!
Le temps jusqu'aux prochaines élections va être long!!!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier