Manifestation de "bonnets noirs" contre le loup à Gap

   Manifestation de "bonnets noirs" contre le loup à Gap

Près de 200 agriculteurs et éleveurs, coiffés de bonnets noirs, ont manifesté vendredi matin dans les rues de Gap (Hautes-Alpes) pour demander la révision de la Convention de Berne qui protège le loup.

Cette manifestation s'est déroulée une semaine après une double attaque imputée au loup sur la commune de Prunières près du lac de Serre-Ponçon, où 90 bêtes avaient été tuées.  "C'est l'attaque de trop. Nous voulons être entendus", a déclaré Sandrine Hauser, secrétaire général de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles des Hautes-Alpes (FDSEA).

"Nos ancêtres se sont battus pour les enlever. Les Verts se battent pour les remettre", "éleveurs en deuil", pouvait-on lire sur les banderoles. Des élus du département, également coiffés d'un bonnet noir, s'étaient joint à la manifestation. "Le loup n'est pas compatible avec le pastoralisme", a estimé Jean-Yves Dusserre, président UMP du conseil général des Hautes-Alpes.

"Quand on dépasse les bornes, les pouvoirs publics doivent prendre la mesure de la détresse des agriculteurs", a ajouté le député-maire PRG des Hautes-Alpes, Joël Giraud.  Les manifestants se sont rendus devant les bureaux de la Société Alpine de Protection de la Nature (SAPN).

Des oeufs ont été jetés sur la façade du local et trois carcasses de brebis ont été découpées et déposées devant l'entrée, a constaté un correspondant de l'AFP. La manifestation s'est dispersée dans le calme.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 14

diasterpiece

Le dossier complet en lien en fond de page ici :
http://www.eleveursetmontagnes.org/actualite/13-actualite/743-lynda-brook-loup-la-fin-du-mythe

disasterpiece

Je plussoie 1000 fois grosse fatigue, mais j'y ajouterai un détail défendons vraiment nos troupeaux, à force de se faire chasser le loup ira voir dans d'autre zone et fera des dégats qui toucheront d'autres personnes que "ces arrièrés d'éleveurs qui ont 100 ans de retard". Ces dégats pourront être au choix, le cheval d'un débardeur, la basse cour d'un particulier et enfin le promeneur du dimanche, là peut être que la populasse changera d'avis

grossefatigue

pour ceux qui sont dans la bien-pensance , ne pas rater "loup, la fin du mythe" dossier d'une naturaliste anglaise, qui insiste sur le fait que la france se fourvoie , comment la longue experience nord americaine conduit a penser que les bien pensant ecolo sont d'une naiveté incroyable avec le gentil loulou en peluche ... l'accoutumance a l'homme , le non prelevement radical d'individus, la non crainte de l'homme conduise ineluctablement , au rapprochement du loup des zones peri urbaines , a une grande augmentation des attaques sur l'homme... la seule solution de cohabitation quand il y a predation , c zero tolerance prelevement radical d'une meute entiere

tiret

si certains veulent le loup comme "autrefois" , il faut autoriser les eleveurs a lutter contre "comme autrefois" aussi...

Stop aux mensonges

Le Loup a veritablement fait des dégats en tuant femmes et enfants dans nos campagnes.Les amateurs de généalogie qui consultent les archives paroissiaux où les curés notés les décés avant que la révolution française les fasse devenir publique contiennent des tas de mention tué par des loups.Bonnet rouge,bonnet blanc même combat pour redonner dignite aux travailleurs

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier