Santé animale : Stéphane Le Foll réclame des normes communes à tous les pays

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll appelle à l'élaboration de normes communes au niveau mondial à l'occasion du lancement à Paris de la 80e session générale de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) à Paris.

"Seules des normes communes garantissent à la fois la protection de la santé animale, donc celle des consommateurs et le commerce mondial", a affirmé M. Le Foll, lors de sa première intervention en tant que ministre.

En ligne de mire de M. Le Foll, le virus de Schmallenberg. Plusieurs pays européens sont actuellement touchés par le virus de Schmallenberg, qui s'attaque aux élevages de ruminants et provoque des malformations à la naissance chez les moutons, chèvres et bovins.

Depuis le 20 mars, la Russie a suspendu les importations de bovins, ovins, caprins et porcs vivants de l'Union européenne, prétextant la propagation de ce virus dans les élevages européens et la situation sur le front de la fièvre catarrhale ovine. Une mesure largement critiquée par Bruxelles qui juge la décision des autorités russes "injustifiée et disproportionnée".

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier