Schmallenberg : 1.471 élevages touchés dans 52 départements

S C

Selon le ministère de l’Agriculture, la présence du virus a été confirmée dans 59 nouvelles exploitations. 1.471 élevages sont désormais touchés dans 52 départements*, soit deux supplémentaires (Lot-et-Garonne et Val-d'Oise).

Il s’agit essentiellement d’élevages ovins, mais l'on compte 329 élevages bovins, 17 élevages caprins et 2 élevages ovins/caprins.

Ce virus a été identifié pour la première fois au Pays-Bas et en Allemagne en novembre dernier. D’autres foyers ont depuis été recensés en Belgique, au Royaume-Uni, au Luxembourg, en Italie et en Espagne. Le ministère rappelle que dès l’apparition du virus, une surveillance spécifique a été activée pour détecter le plus précocement possible l’arrivée de la maladie en France. Les animaux malades des élevages concernés ont été pris en charge par le vétérinaire de l’exploitation et les services départementaux.

Dans le cadre de la Plateforme de surveillance épidémiologique, la réalisation d’enquêtes dans les élevages contaminés a été confiée aux Groupements de défense sanitaire (GDS) avec l’appui de l’Anses (Voir les premiers résultats). L’objectif est notamment d’évaluer la proportion d’animaux atteints et de décrire le type de troubles cliniques rencontrés. Les résultats montrent que, dans les élevages contaminés étudiés, en moyenne 15 % des agneaux présentent des troubles cliniques pouvant être rapportés au virus.

Un réseau de laboratoires agréés pour la réalisation du diagnostic a été constitué. Voir la liste. Ils utilisent des kits validés par le laboratoire ANSES de la santé animale de Maisons-Alfort (LSAn). Par ailleurs, un test sérologique a été développé par une société française et validé par l’Anses.

Le ministère rappelle que, pour l’instant, aucune restriction aux mouvements d’animaux des exploitations infectées n’est appliquée. Il est cependant rappelé que, d’une manière générale, les animaux malades ne sont pas déplacés. Il est conseillé aux éleveurs de ruminants de contacter leur vétérinaire dans le cadre de la surveillance clinique mise en place.

Départements touchés : 01, 02, 03, 08, 10, 14, 16, 17, 18, 21, 23, 24, 27, 28, 33, 36, 37, 39, 41, 45, 47, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 76, 77, 79, 80, 86, 87, 88, 89, 95.

Source Ministère de l'Agriculture

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier