Solidarité céréaliers-éleveurs : la Fnsea réclame une cotisation obligatoire

S C

Solidarité céréaliers-éleveurs : la Fnsea réclame une cotisation obligatoire
Xavier Beulin est conscient que sa proposition va susciter beaucoup de contestations. "Nous assumerons", a-t-il déclaré.

La Fnsea souhaiterait que le Fonds de modernisation céréaliers-éleveurs (FMCE), proposé l'été dernier par les céréaliers, soit alimenté par le biais de la CVO, cotisation obligatoire, a-t-elle annoncé jeudi en marge de son congrès annuel.

Ce fonds de modernisation céréaliers-éleveurs (FMCE) a été proposé par les céréaliers (d’Orama) pour lutter contre l’augmentation du coût des matières premières qui pénalise les éleveurs pour nourrir leurs animaux. Au départ, ce fonds devait être alimenté via une "contribution volontaires céréaliers-éleveurs" (CVCE) autour de 2 euros par tonne de grain livrée, soit environ 100 millions d'euros. Devant le peu d’enthousiasme des céréaliers, la Fnsea réclame aujourd’hui que cette cotisation devienne obligatoire.

"C’est par le biais de la CVO* que devrait être assuré ce fonds", a annoncé hier à la presse Xavier Beulin, président de la FNSEA. « Nous n’accepterons pas que son financement se fasse par une taxe. L’état se servant parfois sur ces taxes pour financer d’autres projets », justifie-t-il en faisant référence à la taxe Soda. Conscient que sa proposition va susciter "beaucoup de contestations", il déclare « nous assumerons » et réaffirme sa volonté de rendre plus interactive les filières animales et végétales.

Le montant de cette enveloppe serait décidé annuellement en fonction de la situation des marchés. « L’objectif est d’acter le principe et en fonction de la situation du marché des grains,  qu’il y ait une décision annuelle» sur le montant de l’enveloppe, explique Xavier Beulin. «Il s’agira d’une gestion collégiale (entre les deux filières) reste à discuter à qui la somme sera distribuée», conclut le président de la Fnsea.

* Les cotisations volontaires obligatoires (CVO) constituent la principale source de financement des interprofessions agricoles. Décidées librement par les interprofessions, elles sont ensuite  rendues obligatoires par arrêté interministériel.

Sur le même sujet

Commentaires 14

fabrisio

toujour aussi minable la fnsea navrant

TOUT P'TIT

IL faut diviser ^pour mieux régner. Quand finira la gueguerre entre agriculteurs céréaliers et éleveurs ? Cela doit amuser ceux qui tirent les ficelles.

Cultilandes

On ne veut pas de taxe parce qu'on ne maîtrise pas son utilisation par l’État... Mais on veut une cotisation VOLONTAIRE OBLIGATOIRE... parce qu'ON veut en maîtriser l'utilisation... ON veut pouvoir la gérer, placer la trésorerie dans une banque luxembourgeoise, décider quand, selon quels critères et à quels copains ON attribue les bonus...

mouri

oui blase nous sommes victimes des monstres que nous avons créés .... par contre quand les cours du blé etaient au plus bas les FAB ont acheté du blé mer noire parce que moins cher et continue de s'approvisionner en proteine au bresil on a pas de leçon a donner a l'epoque ou l'on appleait le lait l'or blanc et que l'on etait les seuls avec les betteraviers et gros cerealiers d'idf picardi oise somme nord a acheté du matos ....n'oublie pas que les cerealiers c'est aussi le centre, le sud

bisounours

vaut il mieux garder des éleveurs en leur vendant des céréales à 150 €/T ?- ou préférer les vendre à ce prix là , pour faire des agrocarburants ? Mr beulin a choisit de vendre à 240 €/T à ses copains éleveurs ; et à 150 €/T pour faire des agro gaspillages au bilan carbone désastreux... Si je vous prend 100 € ds les poches et que je vous en rend 2 € : faut il en plus vous dire merci ? résultat : beaucoup d'éleveurs tombent ,d'autres tomberont et d'autres comme moi ne voudront plus que leurs enfants soient éleveurs .J'ai mal au ventre , de grâce gardez les , vos 2 €/T ... La France se réveille sans industrie , elle se réveillera sans éleveurs .. Nous irons acheter ailleurs ce que nous savions produire ! c'est bon pour la balance commerciale! moins de tipp pour l’État ,plus de chômeurs,et un contribuable qui se saigne à donner de l'argent à des gens qui n'en n'ont plus besoin et qui sont plus riche que lui ! en voila une bonne politique! Vous pensez que l'on peut aller loin sans lumière? Il est ou le pilote ?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier