Space à Rennes : un salon sous le signe de la crise

Space à Rennes : un salon sous le signe de la crise
Photo

Alors que les éleveurs traversent une crise sans précédent, le Salon international des productions animales (Space), qui s'ouvre mardi à Rennes, poursuit son développement, tracté par l'international.

Pour cette 29e édition, le Space, carrefour de présentation des innovations dans le domaine de l'élevage mais aussi lieu d'échanges au sein des filières, accueille cette année 1.441 exposants (contre 1.428 en 2014), dont 34% d'étrangers venus de 39 pays, un pourcentage encore en progression par rapport aux deux précédentes éditions.

La Chine, avec 14 exposants, arrive largement en tête des représentations étrangères non occidentales. Un nombre record de visiteurs étrangers est également attendu.

Le secteur avicole revient en force, avec une vingtaine d'exposants supplémentaires par rapport à l'an dernier. Et même les secteurs les plus en difficulté continuent à progresser, à commencer par le secteur porcin, souligne le directeur du Space, Paul Kerdraon.

La race Limousine à l'honneur

Au-delà de la présentation de matériel et des offres de service, quelque 700 animaux participent aux différents concours. La race Limousine est à l'honneur cette année pour les bovins, et la Roussin, rustique et prolifique, pour les ovins. Un challenge de femelles génotypées se tiendra pour la première fois en bovins, ainsi qu'une vente aux enchères Genomic Elite avec des animaux tous génotypés des races Prim'Holstein, Normande, Pie Rouge, Brune et, pour la première fois, Montbéliarde et Limousine. 

Moyen de promotion et de notoriété pour les nouveaux produits, l'opération "Innov'Space", qui fête cette année ses 20 ans, met en valeur 48 nouveautés -sur 160 candidatures- considérées comme réellement novatrices dans le domaine de l'élevage et des installations, sélectionnées par un jury spécialisé (voir notre dossier).

Mais malgré une organisation au cordeau, la crise traversée par l'élevage risque fort de s'inviter pendant les quatre jours du salon. Face à des annonces de manifestations à l'occasion de l'évènement, le préfet de Région a fait savoir jeudi qu'il prendrait "toutes les mesures pour garantir l'accès au Space. Par ailleurs, pour la première fois depuis une vingtaine d'années, "compte tenu des agendas ministériels", aucun responsable gouvernemental ne devrait se rendre cette année au Space, ont indiqué les organisateurs. 

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier