Viande de cheval : La FNSEA requiert des sanctions exemplaires

MB

Viande de cheval : La FNSEA requiert des sanctions exemplaires

Après les deux scandales de cette année au sujet de la viande chevaline, la FNSEA a tenu à rassurer les consommateurs et les acteurs de la filière équine à travers une conférence de presse.

Alors que la filière chevaline a rencontré cette année deux scandales la fragilisant, les acteurs du milieu s'inquiètent et les consommateurs sont de plus en plus sceptiques. C'est pourquoi, ce jeudi, membres de la FNSEA, représentants de la Fédération nationale du cheval, du Groupement hippique national ou encore d'Interbev, ont uni leur discours pour tenter de rassurer et donner des explications sur ce qu'est la réalité de la filière. 

À cette occasion, Marianne Dutoit, présidente de la Fédération Nationale du Cheval et administratrice FNSEA a évoqué la déclaration du ministre de l'Agriculture indiquant l'absence de problèmes sanitaires sur les 3.000 chevaux abattus dans des conditions frauduleuses au cours des trois dernières années. Dominique Barrau, secrétaire générale de la FNSEA a insisté en expliquant que la viande de cheval « provient d'un animal noble qui produit une viande de qualité » avant de préciser que « cette viande est bonne à consommer et reste l'une des plus naturelle » de par le double contrôle opéré notamment sur les chevaux de compétition. Louis Sagot, du Groupement hippique national explique au sujet des chevaux détenus dans les centres équestres : « on a entendu ou lu qu'ils étaient traités pour être impropres à la consommation. Pourtant ils subissent le même contrôle et le même suivi que les autres élevages avec une contrainte supplémentaire qui est que les chevaux de compétition sont contrôlés pour justement ne pas être dopés ».

La viande chevaline représente aujourd’hui 90% des débouchés des éleveurs de chevaux de trait, or si les éleveurs le perdent, c’est toute la filière qui risque de disparaître à cause d’un non renouvèlement des générations. C’est pourquoi les acteurs de ce secteur demandent des sanctions exemplaires pour les coupables de ces actes déstabilisants la filière.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier