[VIDEO] Conjoncture laitière : pas de reprise encore en vue !

Flavy BENOIT

[VIDEO] Conjoncture laitière : pas de reprise encore en vue !

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, revient sur la collecte et le prix du lait en France et en Europe.

.

 

Chargement du player...

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 14

sansterre

gibero et polo vous connaissez le dicton "diviser pour mieux règner"?c est ce que fait la politique agricole commune.vous vous bouffez entre vous.c'est a celui qui s'agrandira le plus pour faire des grosses structures;grosses mais sensibles(grippe aviaire).le nombre d'exploitants diminue ca aussi c est la mort de l agriculture.

59

c bizarre le salon est passé on entend plus parlé de quoi que ce soit.vive la fnsea vive la France.

image747

paradoxe,les grandes surfaces achetent le lait entier 650 e la tonne,le revendent 1000 euro (marge 35pour cent).l industrie laitiere l achete 280 euro la tonne chez l agriculteur et le revend 650 euro aux grandes surfaces.(marge .l agriculteur le vend 280 euros et lui coute 348 euros .cherché l erreur.

@polo

je ne vois pas le rapport ce que dis gibero est vrai , il est inutile de chercher a comparer les situations , tu trouveras des eleveurs laitiers qui vivent correctement avec des systemes avec batiment amorti , des systemes tres autonomes en alimentation ( je ne parle pas de rouler sur l'or ni d'avoir une remuneration en consequence des heures de travail) et tu as nombres ( jai bien dit nombre car c'est en grand nombre ) d'exploitation cerealieres de zones intermediaires qui n'ont pas profiter des prix de 2012 a cause de rendement mauvais ( je cite souvent une partie de l yonne la puisaye , c'est vrai aussi dans la vienne ....)et qui aujourd'hui sont en moyenne dans des situations au moins aussi catastrophiques que des eleveurs , je parle de gens qui osnt a zero revenu depuis 3 ans , et meme en negatif sur les 2 dernieres campagnes...il se prepare une saignée chez les cerealiers de zones intermediaires pour les autres le dispositif de suramortissement est renouvellé cette année.... cherchez l'erreur

gibero

eh polo j y pense tous les jours , pour info quand je faisais du lait mon cout de production était de 250 euros/1000l ça passerait encore contrairement aux céréales , mais quand on se retrouve tout seul ,il faut faire un choix et là à priori je n ai pas fais le bon, j aurai du garder les vaches , je t assure

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires