[Video] Space 2015 : ouverture sous haute tension

Vidéo : Anne Sophie Lesage

[Video] Space 2015 : ouverture sous haute tension
Coordination rurale, Confédération paysanne et Apli crient leur colère d'une même voix . (Photo Pleinchamp)

C’est sous haute tension que le SPACE, le salon international des productions animales, a ouvert ses portes ce mardi matin à Rennes. Entre 200 et 250 agriculteurs, réunis notamment à l'appel de la Coordination rurale et de la Confédération paysanne ont profité de cet événement pour crier, d'une même voix, leur colère.

 

Trois syndicats minoritaires ont appelé à cette manifestation, dont la Coordination rurale et la Confédération paysanne, qui avaient demandé dans un communiqué "tous ceux qui se reconnaissent dans le principe d'une régulation des productions à l'échelle européenne à les rejoindre". Ils ont toutefois renoncé à bloquer totalement l'accès au Salon, plus grande manifestation agricole en France après le Salon de l'agriculture de Paris, après que le préfet de Bretagne eut menacé de prendre "toutes les mesures pour garantir l'accès au Space".

Patrick Strzoda, le préfet, est d'ailleurs venu sur un des parkings saluer les responsables syndicaux et les "remercier pour (leur) sens des responsabilités". Des syndicalistes en ont profité pour condamner la vision "ultra-libérale" de la FNSEA, le premier syndicat agricole français. De la même manière, certains se sont dits "écoeurés par la position ultra-libérale de la Commission européenne".

 "Tout cet argent public que vous mettez (dans l'agriculture), c'est de l'argent perdu", a déclaré un des représentants syndicaux lors d'un échange informel avec le préfet. "L'urgence c'est de préparer l'avenir. Nous croyons à l'avenir de l'agriculture française", a répondu le préfet. Les trois syndicats ont réclamé une régulation européenne des productions, qui est "la seule pouvant permettre aux agriculteurs de se rémunérer et de vivre de leur métier", a expliqué Isabelle Connan.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

pipo

1584 la grève du lait n était pas une illusion .Lasolidarité aurait été la solution si le syndyc (majo ) n avait pas démoli ce mouvement qui était lui européeen.PS moi non plus je n ai rien récupéré mais je suis bien dans ma tete et je ne regrette rien.

1584

@jcul j'ai toujours pas récupéré ce que j'ai perdu pendant la grève du lait et y en a même qui ont disparu à cause de cette connerie. un peu trop facile de critiquer la fnsea mais eux ils "vendent" pas du rêve

jcul

livo32, sa fait quelque année que l'on se bat (2009 grève du lait par exemple......) mais c'est bien de te réveiller maintenant que "le feu est bien pris", c'est pas en cassant tout et en donnant une très mauvaise image de notre métier que cela va s'arranger. La solidarité aurait sûrement été la solution.....

pipo

moi meme producteur de lait je constate qu on assiste a une guèguère syndicale mais ou est la solidarité des agriculteurs .une chose est sure on y arrivera pas comme ca .pendant ce temps leclerd papin et nos industriels rigolent.ce sont toujours eux les responsables de la situation.

livo32

toujours pareil. qu'ont-ils fait jusque maintenant? rien a part critiquer la FNSEA,il etait tant qu'ils decouvrent la detrsse des agriculteurs

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires