Bâtiments d'élevage : De la ventilation statique estivale au lycée agricole de Pau-Montardon

Jacques Danin

Dans une région où les températures estivales flirtent fréquemment avec les 35 degrés, le lycée agricole de Pau-Montardon a opté pour un bâtiment à ventilation statique avec un troupeau à l'étable toute l'année. « La chaleur est la principale contrainte pour notre projet. Et avec une influence océanique marquée, nous avons un air saturé en eau qui peut engendrer de la condensation », explique Bruno Loir, conseiller bâtiment en charge de ce projet. L'objectif était donc de concevoir un bâtiment le plus ouvert possible pour pouvoir provoquer des courants d'air.
Ce projet s'inscrit dans une démarche Haute qualité environnementale (HQE) et vise à minimiser les consommations énergétiques. « Nous avons exclu d'emblée la ventilation dynamique. »

(Source : Bruno Loir)

(Source : Bruno Loir)

Ouverture à moitié en été

Le bardage est donc réalisé en filet brise-vent sur enrouleur. Les logettes dos à dos sont positionnées côté Est avec un filet totalement amovible. Côté mauvais temps (Ouest), on retrouve le couloir d'alimentation bardé par un muret béton de un mètre de haut et trois mètres de filet brise-vent au-dessus. « Cette configuration laisse les vaches couchées à plus de dix mètres des vents forts qui arrivent sur le couloir d'alimentation », commente Bruno Loir.
Pour cette partie de bardage, trois modes de fonctionnement sont envisagés. « En hiver, on ferme tout. En période de transition, on peut tout ouvrir si le temps le permet. Et en été, on ouvre à moitié. » Cette ouverture à moitié en été a de quoi surprendre mais cela permettrait un effet store qui limiterait l'impact du soleil sur le béton. « Et cela permet surtout d'augmenter la vitesse de l'air qui entre dans le bâtiment pour favoriser les courants d'air », explique Bruno Loir.

Couverture en bartic

Pour la couverture, il fallait un matériau qui ne réchauffe pas trop le bâtiment et qui crée un effet dynamisant sur les mouvements d'air. Les concepteurs ont choisi le Bartic, un mélange de plastique et bois en structure alvéolaire. « La couche d'air dans le matériau ralentit le transfert de la chaleur. Et des fentes tous les mètres dans le sens de la pente facilitent l'évacuation de l'air chaud. » Ce bâtiment de vingt mètres de large pour 64 places devrait être mis en service au début de l'été 2009.

Source Réussir Lait Elevage Juin 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires