Belgique : Les pertes économiques dues à la FCO passées au crible

Annick Conté

Une enquête auprès de 4700 éleveurs de bovins permet de chiffrer le coût de l'épidémie de FCO.

L'épidémie de FCO a coûté cher aux éleveurs du Sud de la Belgique. Les pertes sont estimées entre 32,3 et 104,8 millions d'euros suivant le nombre de foyers retenus, l'hypothèse basse correspondant au nombre de foyers officiels déclarés en 2006-2007 (sous-estimé). Le plus probable est l'hypothèse moyenne chiffrée à 92 millions d'euros. Des données qui s'appuient sur une étude épidémiologique de grande ampleur menée par l'université de Liège.

40 % des pertes totales

Les données ont été recueillies par enquête postale auprès des éleveurs et vétérinaires wallons. Plus de 4700 éleveurs de bovins(1) et 758 vétérinaires ruraux ont été contactés. Le taux de réponse des éleveurs a été de 32 % lors d'une première enquête et 13 % lors d'une seconde enquête ; celui des vétérinaires a été de 10 %. La représentativité statistique des réponses a été vérifiée. Et les informations ont été précisées, validées et croisées avec des bases de données disponibles.
Sept postes de pertes ont été renseignés. Les pertes liées à la reproduction sont de loin les plus importantes : 40 % des pertes totales pour les bovins laitiers et 56 % pour les bovins allaitants. À noter que l'ensemble des exploitations, même celles non touchées par la FCO ont subi des pertes. « Cette méthode d'estimation des pertes pourra être réutilisée pour d'autres maladies émergentes », a conclu Claude Saegerman lors de son intervention aux Journées 3R le 4 décembre dernier.

 

 

(1) Et 500 élevages ovins.

Source Réussir Lait Elevage Janvier 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires