Benoit Duval, producteur de lait dans l’Orne : "Réintroduire des prairies qui soient productives l’été »

Anne Sophie Lesage

Benoit Duval, producteur de lait dans l’Orne :    "Réintroduire des prairies qui soient productives l’été »

Benoit Duval est parti prenante du projet de GIEE : « Développement de techniques novatrices pour optimiser le pâturage estival des élevages laitiers bas-normands en AOP ». Mercredi dernier, il a présenté son projet à l'occasion de la journée "Produire autrement" organisée par le ministère de l'Agriculture à paris.

Dans les zones AOP Camembert de Normandie, Pont-l’Evêque et Livarot, ce projet vise à fournir des références permettant aux éleveurs de disposer de solutions techniques adaptées aux conditions locales pour optimiser le pâturage estival et tendre vers l’autonomie alimentaire.

L’absence de prairies résistantes à la sécheresse rend en effet difficile la production estivale de lait, valorisant le pâturage. Ils sont donc à la recherche de solutions techniques pour cultiver, conserver et faire pâturer des fourrages productifs riches en protéines

 

Quelle est la problématique de votre GIEE ?

 « Notre GIEE a pour but la recherche de l’autonomie alimentaire, notamment en protéine et de réintroduire des prairies qui soient productives l’été pour nos vaches laitières. 

La problématique en production fromagère, c’est l’irrégularité de la production du lait. Nous avons des fromageries qui ont besoin de lait tout au long de l’année, surtout sur la période estivale. Alors comment faire pour remotiver les producteurs de lait pour qu’ils produisent sur la période estivale tout en restant compétitif ? Évidemment ça passe par le pâturage des vaches". 

Quelles sont vos attentes concernant ce GIEE ?

"Notre attente c’est évidemment un financement collectif afin de réussir à mettre en place de nouvelles prairies."

Quel rôle jouent les collectivités territoriales ?

"Les collectivités nous accompagnement au niveau économique et technique. Economique par le financement du GIEE et technique parce que nous avons besoin de partenaires autant des conseillers techniques sur les prairies, que des conseiller chambres afin de nous aider à trouver des prairies qui correspondent aux besoins pour conserver la productivité de nos troupeaux ainsi que de la production sur nos pâtures."

Quel avantage pour le consommateur ?

"Nous savons que lorsque nous faisons pâturer nos vaches sur nos fermes, nous avons des produits de meilleure qualité et que le consommateur retrouve cette qualité et apprécie de voir les animaux dans les champs. C’est une image porteuse pour le développement du produit."

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires